Icône de compétences

Bienvenue!

Bienvenue à la discussion sur l'apprentissage et les compétences pour la vie, le travail et le développement durable. La discussion assure l'engagement et est ouverte à tous. Pour participer à la discussion, s'inscricre, créez votre identifiant et partagez vos impressions ci-dessous ⬇

Document de discussion

Le document de discussion rassemble les dernières apprentissage et compétences pour la vie, le travail et le développement durable

Principaux enjeux/volets

  • Apprentissage fondamental (du point de vue de l'apprentissage tout au long de la vie)
  • Compétences pour l'emploi et l'entrepreneuriat
  • Éducation au développement durable incl. éducation environnementale
Piste d'action thématique 2 Apprentissage et compétences pour la vie, le travail et le développement durable

Commentaires (64)

Pierre Dominici
Pierre Dominici

#Éduquer pour l'#Avenir…

« Guérir la fracture entre l'Humain et le Technologique »**

#Évalués par les pairs

"Le rôle stratégique de l'#Education"

« Le processus évolutif des écosystèmes sociaux avance vers une redéfinition des relations et des asymétries, faisant émerger la nécessité d'un « nouveau contrat social »#quote

👉 https://link.springer.com/article/10.1007/s40309-017-0126-4 en EJFR,

💥🌎 Et je partage aussi…

🌎 "L'éducation est un #DroitHumain pas un privilège !

« L'éducation n'est pas un privilège mais - j'ajouterais - jusqu'à présent elle l'a été. (Toujours en prenant soin de ne pas confondre 'éducation' et 'endoctrinement') (citation)

💥 "nos systèmes éducatifs ont intériorisé un dogme pseudo-scientifique à somme nulle selon lequel tout ce que nous apprenons, faisons ou apprenons à faire doit être utile d'une manière ou d'une autre ; doit être mesuré, évalué et certifié comme quelque chose qui produira des résultats concrets ou fournira des rendements économiques »(citation)

💥J'espère sincèrement qu'il vous intéressera : cet article reprend des hypothèses et des thèses de travail et de recherche développées au fil des années, soumettant les modèles et paradigmes pédagogiques devenus hégémoniques ces dernières décennies à une critique qui n'est ni simple ni articulée .

💥 Des paradigmes qui risquent de nous condamner à l'inadéquation et au retard culturel, également en référence à la soi-disant révolution numérique. J'ai été et je suis parmi les très rares universitaires et chercheurs à soutenir cela - je le fais toujours - même au niveau international. Bonne lecture et bonne recherche, avec le souhait de nouvelles collaborations scientifiques.

💥 En commençant par ma définition "La démocratie est complexité" (citation) que j'ai proposée au milieu des années 1990.

🌎 « Le maillon faible de la démocratie et les enjeux de l'éducation à la citoyenneté mondiale. Perspectives (2022). UNESCO

Voici le lien: https://link.springer.com/article/10.1007/s11125-022-09607-8#citeas

L'éducation est un #DroitHumain, pas un privilège !

Springer Nature Group Education2030UN ➡️ Transformer l'éducation
#SDG4 #TransformingEducation #TransformingEducationSummit #SkillsForLife #LifelongLearning #LetMeLearn #ParadigmShift #NewSocialContract #SDGs #EducatingForTheFuture #Critical Thinking #Complexity #SystemicVision #Transdisciplinarité #international #cooperation #networking

#Évalués par les pairs

Une démarche et une recherche depuis 1995

🤝🌎🤝 Merci à tous pour les contenus et commentaires intéressants ! J'espère que nous pourrons rester en contact pour cela et d'autres projets et actions importants dans une perspective globale et inclusive.

🇧🇷 [email protected]
[email protected]

CHAOS, Programme international de recherche et d'éducation
🌎🤝🌎 http://www.chaoshumanresearch.com/index.php

Pierre Dominici
Pierre Dominici

« D'en bas : les racines et la base de la transformation sociétale, la construction sociale du changement », dans CADMUS, 2021 #PeerReviewed
 
"Ce changement systémique doit commencer à partir des communautés de base et des individus et groupes individuels, et par définition ne peut jamais être une imposition du haut vers le bas, implique une refonte nécessaire de nos institutions éducatives, qui sont toujours basées sur des logiques de séparation et sur de "fausses dichotomies" (Devis)
 
http://cadmusjournal.org/article/volume-4/issue-5/essay5-social-constru…

#TransformingEducation #TransformingEducationSummit #LetMeLearn #RightToEducation #QualityEducation #SkillsForLife #GlobalCitizenship #SystemicChange #ComplexSystems #InclusiveInnovation

Merci à tous pour le contenu et les commentaires intéressants! J'espère que nous pourrons rester en contact pour cela et pour d'autres projets et actions importants dans une perspective mondiale.

🌎📬👉 Mon email : [email protected]
[email protected]

Pierre Dominici
Pierre Dominici

#EducatingTowardsComplexity #EducatingTowardsUnpredictability (1995) #Criticalthinking #SystemsThinking
#TES2022

#book #PeerReviewed #research #science #ComplexSystems #transdisciplinarité #ParadigmShift #TransformingEducation #complexity #international #cooperation

Après le prestigieux Congrès mondial de l'Organisation mondiale des systèmes et de la cybernétique.…

Toutes les publications scientifiques sont toujours une source de grande satisfaction, d'autant plus lorsqu'elles ont lieu avec des collègues d'autres disciplines scientifiques (dans ce livre, les collègues sont tous dits hard scientists).

C'est ma plus grande joie, mais je crois que pour tous ceux qui étudient et surtout font de la recherche et qui, parfois/souvent, se heurtent à des "logiques de séparation et d'enfermement des savoirs et des compétences" qui entravent ouvertement toute multi/ l'inter/transdisciplinarité, tout dialogue entre secteurs scientifiques et disciplinaires, et la vision systémique dont nous avons tant besoin.

Disons-le : dans ce titre, dans ces mots, dans cette métaphore, se trouvent plus de vingt-cinq années d'études et de recherches, mais aussi une démarche et une épistémologie, menées avec beaucoup de passion et de sacrifice (un magnifique sacrifice !) sur ces questions de plus en plus d'actualité et d'importance stratégique.

Je souhaite bon travail et bonne recherche à tous !

A mes Collègues et Amis du Réseau Scientifique International WOSC, je dis : cela a été un grand plaisir de se confronter, de dialoguer et de coopérer. J'attends avec impatience de nouveaux Congrès et des publications internationales… ensemble.

🌎👉 Dominici, P. (2022). «Au-delà des cygnes noirs. Gérer la complexité : une contradiction dans les termes ? Dans : Perko, I., Espejo, R., Lepskiy, V., Novikov, DA (eds) Organisation mondiale des systèmes et de la cybernétique 18. Congrès-WOSC2021. WOSC 2021. Lecture Notes in Networks and Systems, vol 495. Springer, Cham.

👉 https://doi.org/10.1007/978-3-031-08195-8_12

«Au-delà des cygnes noirs. Gérer la complexité : une contradiction dans les termes ?

Une approche et des voies de recherche depuis '95

#QuoteTheAuthors

Organisation mondiale des systèmes et de la cybernétique

#TransformingEducation #TransformingEducationSummit #LetMeLearn #RightToEducation #QualityEducation #SkillsForLife

Merci à tous pour le contenu et les commentaires intéressants! J'espère que nous pourrons rester en contact pour cela et pour d'autres projets et actions importants dans une perspective mondiale.

🌎📬👉 Mon email : [email protected]
[email protected]

J'en profite pour partager quelques publications et articles scientifiques :

#TES2022 🌎 #ODD4 #ODD

Pierre Dominici
Pierre Dominici

J'ajouterai : il ne faut pas confondre éducation et endoctrinement ou transmission de notions - comme c'est malheureusement souvent le cas.

👉 J'ai pris la même position critique vis-à-vis de la soi-disant 'éducation numérique' et de toute la question que, pour cette civilisation hyper-technologique, seules les 'compétences numériques' sont nécessaires : elles sont importantes, fondamentales, mais en ne poursuivant que celles-ci objectifs, nous ne sommes pas sur la bonne voie, comme la récente pandémie nous l'a également montré »

🌎👉Nous avons besoin d'une vision systémique et d'un dialogue et d'une contamination renouvelés entre savoirs et compétences.

🌎 👉Nous n'avons pas besoin, voire devons nous en débarrasser au plus vite, des "anciennes et nouvelles logiques de séparation et de confinement des savoirs et des compétences" (citation).

« Éduquer pour l'avenir à l'ère de l'obsolescence »

Cet article a été évalué par des pairs et sélectionné comme l'un des articles les plus remarquables présentés à la 2019e conférence internationale IEEE 18 ICCI * CC

👉 Lien vers le Pdf : http://www.cadmusjournal.org/files/pdfreprints/vol4issue3/Educating-for…

👇👇👇

Vous pouvez voir aussi :

🍀”The Digital Mockingbird: Anthropological Transformation and the “New Nature”, in World Futures.The Journal of New Paradigm, Routhledge, Taylor & Francis, février 2022.
 
#PeerReviewed Routhledge #research #transdisciplinarité #education #AI ​​#FutureofEducation #ComplexSystems #EducationForAll #PeerReviewed
 
https://doi.org/10.1080/02604027.2022.2028539  

🌎PDF https://www.academia.edu/71030619/Research_Article_The_Digital_Mockingb…

🍀 "La Grande Erreur : Repenser l'éducation et la formation virtuelles pour la "société hypercomplexe", dans "La Communication et l'Homme". Numéro 18. Année 2022
👉
https://doi.org/10.32466/eufv-cyh.2022.18.701.23-38

👉 https://academia.edu/resource/work/71194859

#Évalués par les pairs

Une démarche et une recherche depuis 1995

#TransformingEducation #TransformingEducationSummit #LetMeLearn #RightToEducation #QualityEducation #SkillsForLife

Merci à tous pour le contenu et les commentaires intéressants! J'espère (vraiment) que nous pourrons rester en contact pour ce projet et d'autres projets et actions importants dans une perspective mondiale.

🌎📬👉 Mon email : [email protected]
[email protected]

Pierre Dominici
Pierre Dominici

Vous pouvez voir aussi :

"The Digital Mockingbird: Anthropological Transformation and the" New Nature ", dans World Futures. The Journal of New Paradigm, Routhledge, Taylor & Francis, février 2022.
 
#PeerReviewed Routhledge #research #transdisciplinarité #education #AI ​​#FutureofEducation #ComplexSystems #EducationForAll #PeerReviewed
 
https://doi.org/10.1080/02604027.2022.2028539  

🌎PDF https://www.academia.edu/71030619/Research_Article_The_Digital_Mockingb…

#TransformingEducation #TransformingEducationSummit #LetMeLearn #RightToEducation #QualityEducation #SkillsForLife

Merci à tous pour le contenu et les commentaires intéressants! J'espère que nous pourrons rester en contact pour cela et pour d'autres projets et actions importants dans une perspective mondiale.

🌎📬👉 Mon email : [email protected]
[email protected]

Pierre Dominici
Pierre Dominici

Je partage avec (grand) plaisir…

C'est toujours une bonne sensation quand l'un de vos articles originaux, résultat de nombreuses études et recherches, ainsi que d'une participation continue à des groupes de travail et à des conférences internationales, est publié. Après un long temps de traitement et un temps tout aussi long de référencement et de mise en forme, cet (énième) article scientifique a enfin été publié dans la prestigieuse revue scientifique Springer Nature Perspectives - UNESCO

J'espère sincèrement qu'il vous intéressera : cet article reprend des hypothèses et des thèses de travail et de recherche développées au fil des années, soumettant les modèles et paradigmes pédagogiques devenus hégémoniques ces dernières décennies à une critique qui n'est ni simple ni articulée.

Des paradigmes qui risquent de nous condamner à l'inadéquation et au retard culturel, également en référence à la soi-disant révolution numérique. J'ai été et je suis parmi les très rares universitaires et chercheurs à soutenir cela - je le fais toujours - même au niveau international. Bonne lecture et bonne recherche, avec le souhait de nouvelles collaborations scientifiques.

À commencer par ma définition « La démocratie est complexité » (citation) que j'ai proposée au milieu des années 1990.

🌎 « Le maillon faible de la démocratie et les enjeux de l'éducation à la citoyenneté mondiale. Perspectives (2022). UNESCO

Voici le lien: https://link.springer.com/article/10.1007/s11125-022-09607-8#citeas

Springer Nature - #PeerReviewed

👉 https://doi.org/10.1007/s11125-022-09607-8

Abstrait

Avant de discuter des perspectives d'éducation des jeunes à devenir des citoyens du monde, nous devons nous demander : la citoyenneté mondiale est-elle une réalité ou une illusion ? Ce que l'on peut affirmer, c'est que la simple citoyenneté elle-même ne peut plus être considérée comme une simple question juridique ou judiciaire. Aujourd'hui, la citoyenneté n'est que partiellement liée aux droits et devoirs découlant de la reconnaissance d'un individu comme appartenant à une communauté (locale, nationale ou internationale). Les futurs citoyens du village global numériquement hyperconnecté font face à deux dangers : la simulation de la participation et l'illusion d'avoir un rapport au pouvoir moins asymétrique.

Les règles d'engagement ne sont pas écrites par des législateurs mais par des agences produisant et partageant des connaissances ; la citoyenneté (mondiale ou autre) est intimement liée à l'accès à une éducation de qualité.

👉💥Trois concepts sont à la base de l'éducation à la citoyenneté mondiale :

- la conscience que citoyenneté et éducation sont indissociables,
- la conscience que démocratie et éducation sont indissociables, et
- la conscience que la démocratie est complexité.

🌎 Citoyenneté mondiale : réalité ou illusion ?

👉DOI : 10.1007/s11125-022-09607-8 (à suivre)

Une démarche et une recherche depuis 1995

#TransformingEducation #SystemicChange #GlobalCitizenship #WeakOfDemocracy #SimulationOfParticipation #QualityEducation #inclusion #FutureOfEducation #Schools #LifelongLearning #University #ParadigmShift #ComplexSystems #NewSocialContract #SDGs #SDG4 #TES2022 #WAAS #WCSA #UNESCO #CHAOS_International_Project #TransformingEducationSummit #LetMeLearn #RightToEducation

Stéphane définitivement
Stéphane définitivement

Salutations et meilleurs voeux à tous,

Nous avons une urgence climatique, une urgence de restauration écologique et, à mon avis, une urgence de boussole morale.

L'éducation, en particulier au niveau de l'enseignement supérieur, mais dans toutes nos cultures et nos sociétés, doit être très axée sur l'identification et l'actualisation des solutions.

J'inclus en pièce jointe un document de synthèse pour l'initiative de consolidation de la paix communautaire et de durabilité culturelle (CPCS) : "Triggering Positive Social, Environmental, Economic, and Cultural Tipping Points" (10 pages).

Comme je le dis dans mon profil...

Je suis un chercheur (évaluation des risques, voies de solution, résolution collaborative de problèmes locaux) ; Peacebuilder (approche); organisateur communautaire (actualiser et maximiser le potentiel de solutions);

Mon objectif - en particulier dans l'espoir de catalyser le potentiel des établissements d'enseignement supérieur pour la réalisation d'une vision communautaire locale (résolution collaborative des problèmes) ; former des animateurs pour cela ; "Déclencher des points de basculement sociaux, environnementaux, économiques et culturels positifs" (10 pages ; septembre 2022) (document de synthèse) accessible dans le profil Twitter et présenté sur la page d'accueil de www.cpcsi.org;--et potentiel dans les établissements d'enseignement supérieur pour la formation de nombreux corps climatiques civils (conformément à l'approche primaire, ci-dessous)

Approche primaire (en détail dans le document mentionné ci-dessus)
1) Tirez parti des aperçus de 5 à 10 pages sur la marche à suivre pour zéro carbone dès que possible, l'éco-restauration, etc. de milliers d'organisations et d'institutions * points de basculement positifs * = centre d'échange
2) Clearinghouse en tant que contribution pour éclairer les enquêtes auprès des principaux dirigeants locaux (dans les communautés du monde entier) - sur les défis spécifiques locaux et les solutions spécifiques locales
3) Les enquêtes - avec l'aide d'éducateurs locaux, d'activistes, de médias, etc. - peuvent catalyser la vision communautaire (résolution collaborative des problèmes) et les centres d'apprentissage de quartier, et aider à identifier les ateliers nécessaires dans les centres d'apprentissage de quartier

La vision communautaire peut être définie comme une série de réunions communautaires conçues pour maximiser la participation des citoyens et des résidents à l'identification des défis et des solutions, et à l'actualisation des solutions.

Voici quelques exemples de catégories d'organisations et d'institutions à point de basculement positif :

1. Atténuation des problèmes d'eau ; Atténuation de la faim ; Réduction de la pauvreté 2. Financement climatique ; Finance verte 3. Atténuation climatique/Durabilité--Affaires/Commerce 4. Atténuation climatique--Actualités, Analyses 5. Atténuation climatique--Recherche ; Éducation; Action 6. Financement participatif 7. Soins aux personnes âgées 8. Intervention humanitaire d'urgence 9. Environnement ; Durabilité; Protéger la biodiversité 10. Parti vert 11. Soins de santé 12. Aide au logement/hébergement 13. Droits de l'homme 14. Peuples autochtones ; Autochtones; Premières nations 15. Investissement d'impact; Investissement socialement responsable 16. Institutions financières internationales 17. Journalisme, sources d'information 18. Droits fonciers 19. Économies locales ; Monnaie locale 20. Consolidation de la paix 21. Philanthropie 22. Éditeurs, durabilité 23. Questionnaires et enquêtes 24. Religieux ; Spirituel; interconfessionnel 25. Engagement des parties prenantes 26. Communautés durables ; écovillages ; Permaculture 27. Systèmes alimentaires durables 28. Organisations des Nations Unies 29. Universités, collèges ; Éducation 30. Organisations féminines

Et voici quelques exemples d'organisations et d'institutions à point de basculement positif, qui correspondent à la liste ci-dessus -

Exemples d'organisations, d'institutions correspondent aux catégories ci-dessus

1. Le Projet Faim ; Interaction
2. Cérès ; Réseau de banques vertes
3. CDPGlobal
4. Couvrir le climat maintenant
5. 350.org ; Réalité Climatique ; ICLEI ; Les vendredis du futur
6. Démarrage
7. AARP
8. Croix-Rouge
9. UICN ; IPBES ; Réseau Empreinte
10. Bundnis90/Die Grünen
11. Organisation mondiale de la santé
12. Habitat pour l'humanité
13. Observatoire des droits humains
14. Survie culturelle
15. Réseau mondial d'investissement d'impact
16. Banque mondiale
17. Réseau mondial des éditeurs
Landesa 18ème
19. Livre de Bristol
20. Recherche d'un terrain d'entente
21. Réseau mondial d'investissement d'impact
22. Éditeurs de la nouvelle société
23. Pew Research Global
24. Religions pour la paix
25. Centre de mobilisation
26. Connaissance des micro-réseaux ; Réseau mondial d'écovillages ; Permies.com ; Cuisinières solaires international
27. GCRAI ; IFPRI ; Organisation mondiale des agriculteurs; Réservoir alimentaire
28. HCR ; PAM ; PNUE; SDSN ; UNITAIRE
29. Alliance internationale des universités pour le climat ; Éco-écoles mondiales
30. Fonds mondial pour les femmes

Même une (1) université pourrait lancer l'appel pour les aperçus de 5 à 10 pages et construire le centre d'échange. Je crois qu'il y a des concepteurs d'enquêtes, des éducateurs, des militants et des fournisseurs de nouvelles locaux qui seraient plus que prêts à utiliser cet excellent matériel d'organisation pour catalyser la résolution collaborative de problèmes locaux.

J'invite les questions, les commentaires, les recommandations et les suggestions.

Pour un monde pacifique et durable,

Stéphane définitivement
L'initiative de consolidation de la paix communautaire et de durabilité culturelle (CPCS)
cpcsi.org

Pierre Dominici
Pierre Dominici

#TransformingEducation #TransformingEducationSummit #LetMeLearn #RightToEducation #QualityEducation #SkillsForLife

Merci à tous pour le contenu et les commentaires intéressants! J'espère que nous pourrons rester en contact pour cela et pour d'autres projets et actions importants dans une perspective mondiale.

🌎📬👉 Mon email : piero.domini[email protected]
[email protected]

J'en profite pour partager quelques publications et articles scientifiques :

#TES2022 🌎 #ODD4 #ODD

On y va...💥

Et, à cette occasion, je partage (encore)…

Je partage quelques extraits...

"Depuis de nombreuses années, tout en respectant les visions/opinions de chacun, j'ai toujours été l'un des très rares critiques (aussi bien dans les publications populaires que scientifiques), j'ai toujours vu et défini STEM Paradigm comme le" nouveau paradigme réductionniste "(un paradigme hégémonique , de nos jours, aussi à cause des nombreux intérêts en jeu) ; en fait, j'en ai toujours parlé en termes de « doctrine STEM » ; (S'il vous plaît… #QuotetheAuthors)

elle s'inscrit dans la vision globale qui vise à construire des démocraties (?) dominées par la technocratie et les technocrates hyper-spécialisés. L'éducation scientifique et technologique est essentielle, mais elle n'est pas suffisante pour ce que j'ai appelé une « société hyper-complexe ».

🌎👉 J'ajouterais : il ne faut pas confondre éducation avec endoctrinement ou transmission de notions - comme c'est malheureusement souvent le cas.

👉 J'ai pris la même position critique vis-à-vis de la soi-disant 'éducation numérique' et de toute la question que, pour cette civilisation hyper-technologique, seules les 'compétences numériques' sont nécessaires : elles sont importantes, fondamentales, mais en ne poursuivant que celles-ci objectifs, nous ne sommes pas sur la bonne voie, comme la récente pandémie nous l'a également montré »

🌎👉Nous avons besoin d'une vision systémique et d'un dialogue et d'une contamination renouvelés entre savoirs et compétences.

🌎 👉Nous n'avons pas besoin, voire devons nous en débarrasser au plus vite, des "anciennes et nouvelles logiques de séparation et de confinement des savoirs et des compétences" (citation).

"La grande erreur, le renversement, et le besoin de figures hybrides**"

Le plus grand danger auquel nous sommes confrontés est dû au fait que nous avons donné carte blanche à la technologie, dans la croyance erronée que la technologie (en particulier le web) peut résoudre n'importe quel problème, y compris la capacité de rapprocher politique et citoyens. La « grande erreur » (Dominici, 1996) que commet aujourd'hui la civilisation hypertechnologique est justement celle de croire que l'éducation et la culture (en particulier l'éducation numérique et la(les) culture(s) numérique(s) peuvent être résolues en déléguant tout à compétence, rapidité et simulation, aux « nouvelles » technologies de connexion et aux nouveaux écosystèmes de communication, et donc que le type d'éducation et/ou de formation dont on a besoin aujourd'hui est purement technique et/ou technologique, uniquement un problème de « compétences" et "savoir-faire" et rien de plus, ce qui est exactement le contraire de ce dont nous avons désespérément besoin. Ce genre de mentalité va continuer à renforcer la fracture dramatique qui a séparé les études dans les sciences humaines des études dans les domaines scientifiques, alors que le les chiffres dont nous avons besoin pour éduquer à un avenir mondial sont des chiffres hybrides (Dominici, 1996, 2018, 2020).

Des figures hybrides** conscientes et ouvertes à la contamination des champs de savoirs et de compétences, des figures hybrides ayant accompli des parcours de formation fondés sur l'interdisciplinarité et la multidisciplinarité, destinés à former des esprits critiques et élastiques à tous les niveaux, des figures hybrides capables de reconnaître la complexité et les connexions, d'évaluer la ou les architectures ouvertes de la réalité et de percevoir les limites et les frontières comme des opportunités de croissance et d'expérimentation.

Bien qu'aujourd'hui tout le monde parle de contamination, d'hybridation et d'esprits élastiques, il convient de souligner à ce stade que le concept de figures hybrides, développé par cet auteur au cours d'années d'études et de recherches, est diamétralement opposé aux paradigmes hégémoniques actuellement adoptés. dans la plupart des domaines de l'enseignement supérieur, soutenue dans cette phase délicate de transition par les médias et le système mondial de communication, et généreusement financée par les entreprises et les industries.

Ces paradigmes, qui appellent à «l'hybridation des connaissances» (telle que définie par les esprits éclairés du MIT et d'autres grandes universités, institutions technologiques et centres américains) proposent une base requise en technologie de l'information pour les diplômes dans toutes les disciplines comme base fondamentale de la vie. et travailler dans le monde de demain. Il est difficile de nier que le modèle MIT est fondé sur une vision déterministe et réductionniste de l'éducation (Figure 1). Basée sur l'IA, la programmation, l'automatisation et la simulation, avec des paroles en faveur des sciences humaines, elle propose une « innovation technologique sans culture » ​​(Dominici, 2003). Il est similaire à ce que l'on appelle la doctrine STEM, qui dicte que l'accent principal de l'éducation doit être mis sur la science, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques (d'où l'acronyme des initiales de ces quatre mots).

Cette vision technocratique de la société, fondée exclusivement sur la science, la technique et le progrès, fait partie de la « grande erreur » évoquée ci-dessus et ne peut mener qu'à une dystopie néo-positiviste. Bien entendu, c'est la Commission européenne elle-même qui préconise des lignes directrices fondées sur l'informatique, l'éducation au numérique et les techniciens hyperspécialisés, où la citoyenneté n'est qu'un enjeu de citoyenneté numérique. Où seules des compétences – avant tout des compétences numériques – sans savoir, sans prise de conscience de prémisses épistémologiques, et totalement dépourvues de « culture de la complexité » sont à enseigner ; ce qui compte pour la Commission européenne, apparemment, c'est uniquement la pensée computationnelle, dans laquelle l'accent est mis sur le "comment faire" mais jamais sur le "pourquoi").

[...]

Ainsi, parmi les conditions préalables d'un nouvel humanisme figure la récupération des dimensions complexes de la complexité éducative : « combler la fracture » entre l'humain et le technologique ; repenser l'interaction/synthèse complexe entre le naturel et l'artificiel ; et repenser les processus éducatifs dans une perspective nécessairement systémique et socio-émotionnelle. Un autre est la construction d'une « culture de l'erreur » (Dominici, 1996-2017c), enseignant l'imprévisibilité et favorisant la prise de conscience qu'il s'agit de l'élément fondamental de notre être humain, et pas seulement des systèmes complexes.

De même, la prise de conscience de notre incomplétude, de nos limites et de nos vulnérabilités - même dans le cadre d'une synthèse complexe renouvelée avec la technique/technologie - pour contribuer à soutenir nos fragilités et nos insuffisances et retrouver un humanisme purgé de l'idéologie qui voyait l'environnement et les écosystèmes comme de simples instruments à notre disposition est donc fondamentale.
Loin d'être une conséquence du type d'unité de guérison prônée, cependant, la dérive progressive à laquelle nous assistons à notre époque moderne vers un lamentable aplatissement de la controverse, une réduction artificielle du débat et de la dissidence, en raison d'une peur presque pathologique de tout type de conflit, qui semble s'étendre de plus en plus chaque jour. Mais sans conflit, critique, désaccord et débat, il ne peut y avoir de processus éducatif ; aucune réalisation de la pensée critique; et surtout, pas de démocratie, globale ou autre.

La démocratie, cela devrait être évident à ce stade, est la complexité (Dominici, 1996). Il ne peut jamais s'agir de standardisation, d'hétéro-direction (Riesman, 1948), ou de conformisme à un point de vue ou à un récit dominant, aussi désirable ou rationnel que ce dernier puisse paraître. Il convient d'ajouter ici qu'une autre illusion qui fait des ravages dans notre société aujourd'hui est la croyance naïve que plus d'informations, plus de connexions, des réseaux numériques plus nombreux et plus rapides à l'ère de la société de l'accès/de la connaissance (Benkler, 2006 ; Hess & Ostrom, 2007 ; Himanen, 2001 ; Rifkin, 2000) rendent nos décisions et nos procédures plus rationnelles. Pourtant tout cela n'est rien d'autre qu'un exemple de rationalité limitée (Simon, 1947, 1959, 1962, 1997).

Le conflit et le débat, lorsqu'ils sont entrepris dans le respect des opinions d'autrui, sont la base même de ce type d'éducation, basée sur la compréhension de la valeur de l'erreur et du doute, qui forment les esprits créatifs et analytiques, et doivent être menées sans oublier que l'incertitude est la condition sous-jacente de la vie humaine, pratiquant une « épistémologie de l'incertitude » (Morin, 1973, 1980, 1986, 1991, 2001, 2004). On peut s'efforcer de limiter au maximum l'incertitude, mais elle sera toujours présente, et en fin de compte, la cohabitation avec l'incertitude est inévitable : « L'incertitude est l'habitat naturel de la vie humaine, bien qu'elle soit l'espoir d'échapper à l'incertitude. c'est le moteur des activités humaines. (Bauman, 2008, p. 14 de l'introduction).

Ce qu'il faut, pour intégrer l'incertitude et la complexité dans une nouvelle approche à la fois de la citoyenneté et de la gouvernance, fondée sur la « pensée systémique », ce sont des politiques de long terme dans lesquelles les simples citoyens, les éducateurs, les gestionnaires et les décideurs politiques peut apprendre à faire face à l'inattendu, plutôt que de se rabattre sur des réactions et des mesures ad hoc prises lorsque des situations d'urgence se profilent. Ce type de comportement relève d'une « culture de l'urgence » (Dominici, 2003), dans laquelle les autorités et les experts se limitent à répéter des slogans plutôt qu'à mettre en œuvre des stratégies - et à simplement jouer les choses à l'oreille de manière erratique et irrationnelle, traitant les événements comme bien qu'il s'agisse simplement de « cygnes noirs » occasionnels plutôt que d'aspects intrinsèques de la complexité de notre écosystème. Il n'a jamais été aussi clair à quel point nous ne sommes pas préparés à faire face à une situation d'urgence ; jamais nos insuffisances et nos politiques superficielles à court terme n'ont été plus évidentes que face à une urgence mondiale, comme l'apparition en 2020 de la pandémie de Covid-19, au cours de laquelle des systèmes de santé gravement sous-financés/définancés, une couverture médiatique basée sur la peur plutôt que sur logique et rassurante, et une forme extrêmement punitive de blâme moral placé carrément et exclusivement sur les épaules des citoyens ont brutalement révélé le manque de pensée systémique et de coordination de notre civilisation mondiale.

Le résultat a été une série de mesures d'urgence, dont beaucoup ont été adoptées sans compensation ni considération en termes de souffrance économique et de détresse cognitive/psychologique, entraînant un déclin de la solidarité, de la coopération et du désintéressement de la part des citoyens. Et encore une fois, le numérique a été proposé comme le moyen exclusif par lequel tous les problèmes seront « virtuellement » résolus, par un processus magique de simplification » (à suivre)

🌎👉 Dominici, P. "Le maillon faible de la démocratie et les défis de l'éducation à la citoyenneté mondiale". Perspectives (2022). UNESCO

Voici le lien: https://link.springer.com/article/10.1007/s11125-022-09607-8#citeas

Springer Nature - #PeerReviewed

👉 https://doi.org/10.1007/s11125-022-09607-8

🌎💥 Vous pouvez voir aussi :

👉 The Digital Mockingbird: Anthropological Transformation and the "New Nature", in World Futures.The Journal of New Paradigm, Routhledge, Taylor & Francis, février 2022.
 
#PeerReviewed Routhledge #research #transdisciplinarité #education #AI ​​#FutureofEducation #ComplexSystems #EducationForAll #PeerReviewed
 
https://doi.org/10.1080/02604027.2022.2028539  

🌎PDF https://www.academia.edu/71030619/Research_Article_The_Digital_Mockingb…

👉"La Grande Erreur : Repenser l'éducation et la formation virtuelles pour la "société hypercomplexe", dans "La Communication et l'Homme". Numéro 18. Année 2022
👉
https://doi.org/10.32466/eufv-cyh.2022.18.701.23-38

👉 https://academia.edu/resource/work/71194859

#Évalués par les pairs

🌎👉 "Au-delà des ténèbres de notre époque. Pour une vision non mécaniste de l'organisation complexe en tant qu'organismes vivants » dans RTSA

👉 http://rtsa.eu/RTSA_2_2022_Dominici.pdf?fs=e&s=cl #Évalués par les pairs

(A suivre) VOIR CI-DESSOUS…

Une démarche et une recherche depuis 1995

#QuotetheAuthors #FutureOfEducation #ParadigmShift #TransformingEducation #transdisciplinarité #TransformingEducationSummit #NewSocialContract #SDGs #SDG4 #RightToEducation #citizenship #democracy #RethinkingEducation #ComplexSystems #complexity #impredictability #HumanSecurity #SustainableDevelopment #international #cooperation #networking #UNESCO #WAAS #CHAOS_International_Project

🌎👉Je partage à nouveau avec plaisir…

« Société hyper-technologique ? Pas besoin de techniciens, mais de figures hybrides**”

👉 https://www.morningfuture.com/en/article/2018/02/16/job-managers-of-com…

🌎 👉 J'en profite pour rappeler que j'ai proposé le concept et la définition opérationnelle des 'Figures Hybrides' au milieu des années 1990 (Dominici, 1995-1996).

🍀 Concepts et définitions opératoires, études et recherches, qui ont souvent été "pointées du doigt" (également en anglais) et reprises sans citations ni références bibliographiques.

🍀 Les concepts et définitions opératoires sont souvent mal interprétés (👉 par exemple les "figures hybrides" ne sont pas "experts en/de tout", comme j'essaie de le répéter depuis plus de vingt-cinq ans, au contraire !)

Une démarche et une recherche depuis 1995

#Évalués par les pairs

💥👉 « Pour une innovation inclusive. Guérir la fracture entre l'Humain et le Technologique »

https://link.springer.com/article/10.1007/s40309-017-0126-4 Éducation Springer

💥 👉 « La transformation anthropologique et la « nouvelle nature », dans « World Futures.The Journal of New Paradigm », Routhledge, Taylor & Francis, février 2022.
 
#PeerReviewed Routhledge

#recherche #transdisciplinarité #éducation #IA #FutureofEducation #ComplexSystems #EducationForAll #PeerReviewed
 
👉https://doi.org/10.1080/02604027.2022.2028539  
---

👉 Lien vers Pdf https://www.academia.edu/71030619/Research_Article_The_Digital_Mockingb…

#ÉducationPourTous #Éducation #Complexité #PenséeSystémiques #QuoteTheAuthors #communication #digitalhumanities #UNESCO #FutureofEducation #HybridFigures #ParadigmShift #MentalShift #Transdisciplinarité #FalseDichotomies **

Abdelnasser Naji
Abdelnasser Naji

Je voudrais vous proposer ce livre « Vers un modèle de développement basé sur l'éducation » pour souligner la centralité de l'éducation et de la formation dans la réussite de tout modèle de développement visant un développement global et durable à long terme. Et les expériences internationales réussies le confirment. Cet ouvrage considère que le passage de la situation actuelle, au niveau du système d'éducation et de formation, à la situation souhaitée caractérisée par l'efficacité et l'adéquation avec le reste des filières, doit s'effectuer selon une hiérarchie constituée de périodes régies par l'atteinte d'objectifs intermédiaires dont les résultats pour chaque période servent de base à la construction de l'étape suivante. L'éducation est la clé du développement économique, culturel et social, et un facteur clé dans le développement de la pratique politique et la moralisation de la vie publique. Les questions auxquelles cet ouvrage tente de répondre portent principalement sur l'avenir du développement mondial et les priorités pour son renforcement durable, sur la base d'études scientifiques internationales et nationales traitant de la question de l'avenir, en relation avec les tendances dominantes prises par un ensemble d'indicateurs significatifs dans divers domaines vitaux à long terme. Ainsi, ce livre analyse les questions suivantes :
• Quels sont les défis les plus importants à l'avenir ?
• Quelles sont ses implications potentielles pour les politiques publiques ?
• Quelles sont les priorités du modèle de développement ?

Prussien 10
Prussien 10

L'apprentissage de base est crucial pour les perspectives d'avenir des enfants. L'analphabétisme en fin de 2e année a des conséquences à long terme pour deux raisons. Premièrement, l'apprentissage est cumulatif. Les systèmes éducatifs du monde entier s'attendent à ce que les élèves acquièrent des compétences fondamentales telles que la lecture en 1re ou 2e année. En 3e année, les élèves doivent lire pour accéder à leur programme. Les élèves qui maîtrisent ces compétences fondamentales tôt sont avantagés : les compétences des premières années sont fortement associées positivement aux performances scolaires ultérieures. Les enfants qui ne savent pas lire en 3e année prennent du retard et ont du mal à rattraper leur retard, peut-être irrémédiablement. Deuxièmement, les écoles n'offrent pas aux élèves en difficulté une chance de se rattraper. Dans de nombreux contextes, le rythme de l'enseignement en classe est déterminé par la nécessité de couvrir un programme trop ambitieux plutôt que par le rythme d'apprentissage des élèves. Cela signifie que les enseignants n'ont souvent d'autre choix que d'ignorer les élèves qui prennent du retard. Ces étudiants prennent alors encore plus de retard – finalement si loin qu'aucun apprentissage n'a lieu.
Selon la Banque mondiale, 7 enfants sur 10 dans les pays à revenu faible ou intermédiaire ne peuvent pas lire avec compréhension à leur dixième anniversaire. En d'autres termes, ils sont fonctionnellement analphabètes, ceci après des décennies de déclarations et d'initiatives de la communauté mondiale de l'éducation pour améliorer la qualité de l'éducation de base. Ceci étant le degré zéro de nos aspirations collectives, il y a naturellement un sentiment de malaise quant à l'efficacité de l'architecture mondiale de l'éducation pour aider les pays à faire face à ce qui a été appelé la « crise de l'apprentissage ». Au cours des dernières années, la communauté éducative a cherché à répondre aux lacunes perçues de l'architecture sous la forme de partenariats bien intentionnés, de mécanismes de financement spécialisés, de commissions, de comités, de plateformes, d'initiatives et de forums. Mais ces tentatives pour « réparer » l'architecture n'ont pas encore démontré de succès significatif : les niveaux d'apprentissage sont constamment bas et les déviants positifs sont difficiles à trouver.
Il existe cependant des programmes mis en œuvre par les gouvernements nationaux dans les pays du Sud qui s'attaquent efficacement à l'alphabétisation et, plus important encore, à la compréhension de la lecture.
Une nouvelle étude indépendante majeure qui révèle certains des gains d'apprentissage les plus importants enregistrés dans la littérature internationale - en particulier parmi les étudiants de base - devrait donc être d'un intérêt et d'une pertinence énormes alors que les leaders mondiaux recherchent des «solutions à grande échelle» qui peuvent être mises en œuvre plus largement.
L'étude, dirigée par l'économiste professeur Michael Kremer, lauréat du prix Nobel 2019, constate des gains d'apprentissage majeurs sans équivoque au cours de chaque année scolaire dans les écoles soutenues par NewGlobe, par rapport aux autres écoles.
Ceux-ci sont particulièrement importants dans les « notes clés » pour la littératie et la numératie fondamentales (FLN), les première et deuxième années.
Kremer et ses co-auteurs ont constaté que les élèves de la petite enfance soutenus par NewGlobe recevaient l'équivalent d'une année et demie supplémentaire d'apprentissage en deux ans (1.35 SD).
Pratiquement, l'étude a révélé qu'un élève de 1re année a trois fois plus de chances de savoir lire lorsqu'il est enseigné à l'aide des méthodes NewGlobe. La Banque mondiale estime que 90 % des enfants de 10 ans en Afrique subsaharienne n'atteignent pas ce seuil.
Le développement de la petite enfance est une intervention rentable avec un énorme potentiel pour équilibrer les inégalités et donner aux plus défavorisés une plus grande chance de réussir à l'école primaire et au-delà. Jusqu'à présent, il y a eu peu d'études sur le succès du DPE à grande échelle dans les pays à faible revenu.

Le professeur Kremer trouve les plus grands gains au cours de ces années. Il enregistre également des gains dans les capacités de réflexion d'ordre supérieur de plus d'un écart type au cours de ces deux années.

Les méthodes d'apprentissage développées par NewGlobe et affirmées si clairement dans l'étude de Kremer sont les mêmes que celles utilisées pour étayer le soutien de NewGlobe aux programmes d'éducation publique dirigés par le gouvernement à travers l'Afrique et l'Asie du Sud, avec un million d'élèves dans les écoles publiques qui en bénéficient désormais.
Les gains substantiels dans l'apprentissage de base soutenus par ces méthodes structurées sont clairs et devraient être fermement approuvés lors du Sommet Transformer l'éducation (TES), en particulier compte tenu de la crise des résultats d'apprentissage à laquelle de nombreux pays sont actuellement confrontés.

Adv. Jean-Philippe Rubin
Adv. Jean-Philippe Rubin

Dans le cadre du Sommet Transformer l'éducation 2022 convoqué par le Secrétaire général des Nations Unies, nous proposons une Déclaration d'engagement universelle qui décrit une vision audacieuse et des actions concrètes pour la transformation de l'éducation afin de progresser vers les ODD et de mieux préparer les apprenants aux avenir.
Nous cherchons à refléter une vision sociétale globale de la transformation des systèmes éducatifs et des principaux leviers de changement qui peuvent concrétiser cette vision.
1. DONNER LE MEILLEUR
2. EXEMPLE PERSONNEL
3. HARMONIE CONJUGALE
4. GRATITUDE ET JOIE
5. FOCALISEZ-VOUS SUR LE BIEN
6. PREMIÈRE PRIORITÉ
7. LE POUVOIR DE L'AMOUR
8. PAS DE PRESSION
9. LE CHEMIN VERS LE CŒUR
10. VIVRE ET DONNER VIE
11. TÂCHE DU PROFESSEUR
12. ESCALADE DES CLÔTURES
Ci-joint la version complète.
Vos commentaires seraient très appréciés.
Meilleures salutations.
Adv. Jean-Philippe Rubin, avocat international et journaliste

Thais Lacerda Queiroz Carvalho
Thais Lacerda Queiroz Carvalho

Appel à ajouter le Mouvement scout à la liste des "initiatives, coalitions, réseaux et plateformes clés":

Scoutisme (lien : https://scout.org/) est un mouvement mondial de jeunesse qui crée des amitiés, des expériences et des compétences pour la vie, façonnant l'avenir des jeunes en tant que citoyens actifs. Plus de 500 millions de jeunes et d'adultes ont rejoint et expérimenté le pouvoir de l'éducation non formelle du Scoutisme depuis sa création en 1907. Depuis lors, le Mouvement Scout n'a cessé de croître et est désormais actif dans 172 Organisations Scoutes Nationales. Aujourd'hui, plus de 57 millions de jeunes, soutenus par des millions de bénévoles dévoués, participent aux activités et événements scouts dans le monde entier. L'éducation scoute permet aux jeunes d'être épanouis, inspirés, orientés vers l'action et engagés dans une vie pleine de sens. Le Scoutisme est enraciné dans les idéaux transformateurs d'égalité, d'inclusivité, de respect mutuel, de durabilité, d'harmonie et d'optimisme pour l'avenir.

Maintenant Madacki
Maintenant Madacki

Appel au renforcement de l'éducation non formelle : Déclaration de la Fondation Schüler Helfen Leben

Selon le Global Risk Report 2022 du Forum économique mondial, l'érosion de la cohésion sociale est le risque qui s'est le plus aggravé à l'échelle mondiale depuis le début de la crise du COVID-19. Elle est perçue comme une menace critique pour le monde à toutes les périodes - à court, moyen et long terme - et est considérée comme l'une des plus potentiellement dommageables pour les dix prochaines années. Cette situation entraîne une perte de capital social et la fracture des réseaux sociaux ayant un impact négatif sur la stabilité sociale et le bien-être individuel entraînant la colère du public, la méfiance, la division, le manque d'empathie, la marginalisation des minorités et la polarisation politique.

Dans le cadre de la solution, le renforcement de l'éducation non formelle peut contribuer à créer des jeunes exemplaires qui sont éduqués et habilités à être les ambassadeurs d'un changement durable dans la société, en promouvant les valeurs des droits de l'homme. Atteindre l'excellence et une jeunesse remarquable vraiment autonome nécessite de se concentrer non seulement sur les connaissances, mais aussi sur le développement de l'intégrité personnelle, des mérites et de la confiance. Un bon activiste (lire : résilient) est motivé par les besoins des gens, a une vision, des principes éthiques et un engagement social, et est orienté vers l'avenir. En plus d'être bien informé, un bon agent de changement doit viser à être empathique, respectueux, digne de confiance, travailleur, sûr de lui, indépendant et bien connecté. Conscients qu'être un leader n'est pas un titre décerné mais mérité grâce à un travail acharné, à l'engagement et à l'engagement, nous considérons l'éducation non formelle comme un tremplin pour les jeunes qui rechercheront des rôles de leadership et contribueront activement au développement de la société.

Par conséquent, nous appelons à l'introduction et au renforcement des programmes d'éducation non formelle d'engagement civique visant à autonomiser les jeunes, car nous pensons que seuls les jeunes responsabilisés et socialement conscients doivent être de véritables agents de changement dans la lutte contre les multiples crises mondiales à venir. Nous pensons que la prévention de l'érosion de la cohésion sociale n'est possible que par une action conjointe de la jeunesse mondiale.
Afin d'atteindre autant de jeunes qui souhaitent être des agents de changement dans la société que possible, nous appelons à un financement intensif plus ciblé et mieux structuré de l'éducation non formelle par le biais des agences des Nations Unies, car une action mondiale coordonnée est essentielle pour activer les jeunes sur le terrain. niveaux racine.

Bonheur à Managen
Bonheur à Managen

Botswana-
Les étudiants doivent avoir un programme d'observation au travail, c'est comme faire du lèche-vitrines, le genre de cheminement de carrière que vous aspirez à suivre.
De plus, les établissements d'enseignement privés disposant de ressources suffisantes en laboratoires et en apprentissage pratique devraient collaborer avec les gouvernements pour aider et adopter des écoles disposant de moins de ressources.
Les programmes d'enseignement ont besoin d'amendements pour répondre aux demandes mondiales actuelles, la plupart des systèmes sont encore basés sur des sujets coloniaux adoptés non pertinents ou sur les marchés locaux. par exemple. Au Botswana, où les étudiants apprennent encore la civilisation primitive et l'histoire de pays avec lesquels ils n'interagiront peut-être jamais, au lieu peut-être de leurs industries, caractéristiques ou matières premières locales. Ce système éducatif crée une inadéquation des compétences.

Pâque Inama
Pâque Inama

Je suis totalement d'accord avec cela car maintenant il est arrivé à un point où certains cours universitaires sont jugés inutiles pour aider l'économie, donc ma question est de savoir pourquoi un tel cours est toujours disponible. Je pense qu'ils devraient être interrompus. Comme lorsque nous avons terminé nos études, nous avons des difficultés à trouver un emploi. Ils ne nous fournissent qu'un travail théorique qui nous rend non qualifiés et non qualifiés pour le lieu de travail, ce qui nous empêche de trouver un emploi, car les étudiants viennent tout juste de l'université sans expérience. Je crois que ce programme pourrait être d'une grande aide, surtout s'il peut être lancé la dernière année ou même après l'obtention du diplôme

mvandervelde
mvandervelde

Merci de fournir cet espace pour partager des idées sur la transformation de l'éducation. Chez Éduquer !, (https://www.experienceeducate.org/), nous nous concentrons sur la préparation des jeunes d'Afrique de l'Est avec les compétences nécessaires pour réussir dans l'économie d'aujourd'hui, qui relève en grande partie du secteur informel. Notre expérience de base fournit les compétences essentielles dont les jeunes ont besoin pour faire la transition vers le travail, combinant des cours de compétences, du mentorat et une expérience pratique de démarrage d'entreprise. Nous proposons cette expérience de trois manières : directement dans les écoles, par le biais de l'intégration gouvernementale et aux jeunes incapables d'accéder à l'éducation formelle.

Voici quelques aspects clés de notre travail :

-Modèles fondés sur des preuves : nous avons testé notre expérience de base par le biais de plusieurs évaluations aléatoires et avons constaté que les participants constatent des améliorations significatives dans les compétences, le niveau d'instruction, la création d'entreprise et les résultats en matière d'équité entre les sexes.
-Solutions alignées sur les besoins des jeunes : nous centrons les jeunes dans le développement de nos modèles et construisons des réseaux de pairs et communautaires pour fournir un soutien continu.
-Une base solide de compétences non techniques : en plus des compétences spécifiques à l'emploi, nous dotons les jeunes des compétences transférables qui leur permettent en fin de compte de s'épanouir dans un monde du travail en constante évolution.
-Pratiques sensibles au genre et accès équitable : nous nous efforçons de traiter les causes profondes de l'inégalité entre les sexes aux niveaux individuel, institutionnel, communautaire et gouvernemental.
-Solutions durables et rentables : nous visons à atteindre un grand nombre de jeunes à faible coût en livrant notre modèle par le biais de structures existantes, en engageant des participants exceptionnels en tant que mentors et en mettant en œuvre des stratégies de conception innovantes.

En fin de compte, nous visons à aider les jeunes à développer les compétences et les mentalités nécessaires pour améliorer leurs résultats dans la vie et poursuivre leurs objectifs dans n'importe quel contexte. Nous avons hâte de poursuivre la conversation !

Roland Monasch
Roland Monasch

Merci d'avoir partagé la piste d'action thématique 2 : apprentissage et compétences pour la vie, le travail et le développement durable et d'avoir donné l'opportunité de contribuer. C'est très apprécié.

J'ai lu l'exposé de position avec beaucoup d'intérêt. Cependant, cela soulève la question de savoir si ce document de position de la piste d'action 2 du Sommet Transformer l'éducation et ses recommandations garantissent que nous perturbons le statu quo des systèmes éducatifs dans le monde et les transformons conformément à la vision élargie de l'éducation énoncée dans l'ODD 4 ?

Pour contribuer à la discussion, j'ai énuméré 5 questions qui pourraient nécessiter une discussion plus approfondie alors que nous articulons ensemble une position claire sur ce que signifie réellement transformer l'éducation pour l'apprentissage et les compétences pour la vie, le travail et le développement durable.

1- « L'ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE » DOIT-ELLE ÊTRE LE CADRE DIRECTEUR DU AXE D'ACTION THÉMATIQUE 2 ?

Le document de position fait référence à « L'éducation pour le développement durable : vers la réalisation des objectifs de développement durable (EDD pour 2030) » et à la « Déclaration de Berlin sur l'éducation pour le développement durable » comme cadre de la piste d'action thématique 2. Le document s'appuie également sur la « L'éducation pour le développement durable : une feuille de route » dirigée par l'UNESCO.

Au cours des dernières décennies, l'EDD a été un concept vague signifiant différentes choses pour différentes personnes. Au cours de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable (2005-2014) [voir : https://en.unesco.org/themes/education-sustainable-development/what-is-…] les progrès sont restés loin derrière ce qui était envisagé. Au cours de la Décennie de l'EDD, les parties prenantes ont même convenu qu'il n'y avait pas de définition commune (ou de besoin) de ce que signifie l'EDD - voir : https://open.spotify.com/episode/6xiUJzx25vQe3G4jxXNFVq?si=3deb07208fee…].

Le nouveau document de position reconnaît qu'en dépit de tous les efforts, il existe "des lacunes majeures concernant l'étendue et la profondeur de l'éducation pour le développement durable (EDD) dans les plans et les programmes d'enseignement aujourd'hui".

Pourtant, il semble qu'il y ait très peu de nouvelles propositions - la recommandation 2 dans le nouveau projet de prise de position est « le lancement d'initiative(s) nationale(s) d'EDD pour 2030 ». Suivie de la recommandation 3, qui appelle au « renforcement des réseaux EDD aux niveaux local, national, régional et mondial ». Donc, continuer à plaider pour la même chose qui n'a pas eu de succès au cours des 3-4 dernières décennies. Pourquoi ça marcherait cette fois ? N'y a-t-il pas un risque très élevé de continuer à « faire comme si de rien n'était » ?

Y a-t-il des leçons tirées des 3-4 dernières décennies qui ont été sérieusement prises en compte ? – Pourquoi y a-t-il ces "défauts majeurs" malgré tous les efforts jusqu'à présent ? Comment pouvons-nous garantir une large adhésion systématique cette fois-ci et assurer le leadership de l'EDD aux niveaux mondial et régional qui peut garantir que nous ne poursuivrons pas l'approche « tout et rien » ? (Ce n'est un secret pour personne que l'ODD 4.7 est considéré comme l'évier de la cuisine de tout ce qui ne correspondait pas à un objectif d'éducation ODD spécifique. [voir : https://open.spotify.com/episode/6xiUJzx25vQe3G4jxXNFVq?si=3deb07208fee…])

2-DEVRAIT-ON IDENTIFIER PLUS DE COMPÉTENCES UNIVERSELLES (21E SIÈCLE) SPÉCIFIQUES (OU AU MOINS AU NIVEAU RÉGIONAL) ?

Le projet de prise de position fait référence dans la recommandation 4 à un ensemble de compétences spécifiques (universelles ?). Outre «la capacité de lire avec compréhension, de faire des calculs de base et de maîtriser les compétences socio-émotionnelles appropriées à l'âge de 10 ans», il recommande que «les compétences numériques, les compétences transférables pour la durabilité et les mentalités et compétences entrepreneuriales» soient intégrées dans les objectifs d'apprentissage, les programmes et programmes.
Devrions-nous être plus précis sur ce que signifient les « compétences transférables pour la durabilité et les mentalités et compétences entrepreneuriales » ? – Ne risquons-nous pas que cela soit encore une fois trop vague et ait des significations différentes pour différentes circonscriptions ? – VOIR LA QUESTION BONUS CI-DESSOUS.

Le document énumère également un nombre limité de compétences . Ils sont présentés de manière non directive, reconnaissant probablement que les compétences et aptitudes peuvent être culturellement différentes et que la hiérarchisation des aptitudes/compétences peut varier. Être culturellement approprié et inclusif est important, mais si cela conduit au risque de perpétuer l'ambiguïté et un "gratuit pour tous". Devrions-nous envisager un ensemble d'aptitudes/compétences universelles du 21e siècle qui sont requises dans n'importe quel contexte (comme lire et compter) ? Et lesquels devraient-ils être?

Pouvons-nous tirer des enseignements d'expériences telles que l'initiative Life Skills and Citizenship Education dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord ? Ces dernières années, des représentants d'institutions gouvernementales (ministères de l'Éducation, de la Jeunesse, des Affaires sociales et du Travail), des agences des Nations Unies, des groupes de réflexion et des universités, des ONG, du secteur privé et des enfants et des jeunes de la région MENA ont identifié et convenu d'un ensemble de 12 compétences fondamentales de la vie (basées sur des preuves) [voir : https://www.unicef.org/mena/reports/reimagining-life-skills-and-citizen…]. Doit-on développer quelque chose au niveau mondial ou pour toutes les régions des compétences spécifiques ?

3-« ÉDUCATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE » OU « ÉDUCATION À LA GESTION RESPONSABLE DES RESSOURCES » ?

Le document met fortement l'accent sur le changement climatique, l'environnement et l'éducation au développement durable. La première recommandation souligne la nécessité d'une éducation au changement climatique dans les programmes d'études à tous les niveaux. Qu'est-ce que cela implique exactement ? Ne courons-nous pas le risque d'avoir une vision thématique et de penser trop étroit ? L'accent ne devrait-il pas plutôt être mis sur une « gestion responsable des ressources » plus large (eau, gestion des déchets, environnement, finances, recyclage, etc. et comment agir sur les opportunités d'emploi/entrepreneuriat qui l'accompagnent) ? – Voir QUESTION BONUS CI-DESSOUS.

4-LE DOCUMENT DISTINGUE systématiquement l'EFTP QUAND IL Y A UNE RÉFÉRENCE AUX COMPÉTENCES POUR L'EMPLOI ET L'ENTREPRENEURIAT – EST-CE QUE CELA DEVRAIT ÊTRE LE CAS ? QU'EN EST-IL DES GROUPES D'ÂGE LES PLUS JEUNES (PRIMAIRE, PREMIER-SECONDAIRE), EN PARTICULIER CEUX QUI N'AURONT JAMAIS LE LUXE D'AVANCER AU STADE DE L'EFTP CAR ILS ONT DÉJÀ ARRÊTÉ L'ÉCOLE ?

Le projet de prise de position met l'accent sur un lien étroit entre l'EFTP et les compétences entrepreneuriales. "L'enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) et le développement des compétences ont un rôle central à jouer pour assurer la réalisation de ces objectifs". La réalité est cependant que moins de 15 % des élèves du deuxième cycle de l'enseignement secondaire sont inscrits à l'EFTP dans les pays à revenu faible et intermédiaire inférieur. Ainsi, la grande majorité des jeunes ne fréquentera jamais l'EFTP. Même lorsque nous utilisons la définition plus large dans l'exposé de position, de nombreux enfants/étudiants devront être exposés à un âge beaucoup plus précoce à ces compétences essentielles avant que leur éducation ne soit interrompue. Beaucoup de jeunes apprenants aujourd'hui ne seront pas diplômés, n'obtiendront pas de diplôme et encore moins trouveront un emploi dans le secteur privé ou public. La plupart deviendront des entrepreneurs (de survie). Les compétences pour l'emploi et l'entrepreneuriat sont essentielles pour améliorer les capacités de génération de revenus des apprenants les plus vulnérables. Cela m'amène à nouveau à la QUESTION BONUS CI-DESSOUS.

5-LES RECOMMANDATIONS SONT-ELLES ADÉQUATEMENT ORIENTÉES SUR L'ACTION/AXÉES SUR LES RÉSULTATS ?

Les recommandations actuelles semblent être à peu près les mêmes qu'elles l'étaient en 1974, comme elles l'étaient pendant la Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable (2005-2014) [voir : https://en.unesco.org/themes/education-sustainable-development/what-is-…] et le 2020 ''Éducation pour le développement durable : une feuille de route''.

Les recommandations du projet de prise de position sont-elles CLAIRES, PRATIQUES, ACTIONNABLES, UNIVERSELLES, MESURABLES ET RESPONSABLES ? Indiquent-ils clairement comment nous veillerons à ce que tous les élèves acquièrent les compétences indispensables du XXIe siècle (y compris quelles compétences, comment les enseignants sont formés et comment les compétences doivent être évaluées ? etc.).

Par exemple, la recommandation 16 se lit actuellement : « S'engager à collecter des données et à suivre les progrès, y compris, entre autres, l'établissement de rapports périodiques sur la recommandation de l'UNESCO de 1974 ; la Recommandation de 2015 sur l'EFTP ; et le développement de systèmes de suivi plus solides pour mesurer les progrès dans les compétences fondamentales ». Cette recommandation dans le nouveau document de position indique-t-elle que le Sommet sur la transformation de l'éducation garantira que nous bouleversons le statu quo des systèmes éducatifs dans le monde et les transformons ? Doit-on s'inquiéter ?

Ayant travaillé pendant plus de 20 ans pour les Nations Unies, je comprends les forces et les faiblesses des processus multilatéraux, les défis des négociations internationales et l'importance d'un document de position faisant l'objet d'un consensus international. Mais je me sens responsable de poser cette question devant nous tous intéressés par la transformation de l'éducation :
Est-ce que ce document de position de la voie d'action 2 du Sommet Transformer l'éducation et ses recommandations garantissent que nous perturbons le statu quo des systèmes éducatifs dans le monde et les transformons conformément à la vision élargie de l'éducation énoncée dans l'ODD 4 ?

QUESTION BONUS : POURQUOI N'Y A-T-IL RIEN SUR LA LITTÉRATIE FINANCIÈRE/L'ÉDUCATION FINANCIÈRE ?

Enfin, ma question bonus. Je serai ouvert et honnête à ce sujet - j'ai un intérêt personnel en tant que PDG d'Aflatoun - l'éducation sociale, financière et entrepreneuriale. Mais si vous lisez la question, vous comprendrez pourquoi et pourquoi vous devriez aussi poser la question.

Le nouveau State of the Global Learning Poverty: 2022 Update exprime « de profondes inquiétudes concernant la réduction de la productivité et des revenus des enfants d'aujourd'hui une fois qu'ils entrent sur le marché du travail » [voir : https://www.worldbank.org/en/topic/education/publication/state-of-globa…]. Le projet de document de position Current Transforming Education indique dans son paragraphe d'ouverture que "transformer l'éducation signifie donner aux apprenants les connaissances, les compétences, les valeurs et les attitudes nécessaires pour être résilients, adaptables et préparés à un avenir incertain et complexe". Il souligne que « tous les apprenants doivent être dotés des connaissances, des compétences, des valeurs et des attitudes nécessaires pour répondre aux exigences individuelles, économiques et sociétales ».

Les objectifs de développement durable sont intégrés et indivisibles et équilibrent les trois dimensions du développement durable : économique, sociale et environnementale [voir : https://www.un.org/en/content/common-agenda-report/assets/pdf/Common_Ag…]. L'objectif central général du document de position est donc «d'autonomiser les individus en tant qu'agents de changement pour mener les deux transitions vers les économies numérique et verte». Le document de position parle de compétences climatiques et de compétences numériques, mais il n'y a aucune mention de la littératie financière dans l'ensemble du document. Comment pouvons-nous nous attendre à ce que les générations futures soient des agents de changement dans les économies en transition si nous ne faisons pas la transition de leur éducation afin que les apprenants comprennent les réalités quotidiennes dans lesquelles ils vivent, qui se concentrent dans une large mesure - que cela nous plaise ou non - autour de l'utilisation des ressources (financières) (=lire de l'argent)… ?

Le document de position déclare que « le but ultime de l'éducation est de nous préparer à la vie – de comprendre comment organiser nos vies et comment nous relier aux autres êtres humains et à la nature ». Comment pouvons-nous attendre de la prochaine génération qu'elle organise sa vie si elle ne comprend pas l'argent ? On suppose que les enfants apprennent les finances de leurs parents. Mais de nombreux enfants vivent dans la pauvreté parce que leurs parents ne comprennent pas l'argent.

Le document Transformer l'éducation risque d'être paternaliste - Il met fortement l'accent sur la garantie de l'inclusion, de l'équité et de la justice en déclarant que «les personnes vulnérables ont souvent le moins de ressources et d'accès aux informations qui leur permettront de s'adapter à l'impact du changement climatique ”. Le document appelle également à «l'établissement d'allocations budgétaires fondées sur l'équité et favorables aux pauvres afin que les dépenses d'éducation servent à réduire les inégalités et soient efficacement liées à des régimes de protection sociale renforcés pour les apprenants». Mais il n'y a aucune référence à l'éducation des personnes vulnérables sur la façon de gérer les ressources financières afin qu'elles puissent prendre le contrôle de leur propre vie.

Le PISA 2018 a révélé qu'une grande partie des étudiants âgés de 15 ans dans les pays non membres de l'OCDE sont financièrement analphabètes - ne comprennent pas les bases de l'argent [voir : https://www.oecd.org/education/pisa-2018-results-volume-iv-48ebd1ba-en…].

De récents chercheurs universitaires indépendants ont confirmé le pouvoir de l'éducation financière. Une revue de 76 essais contrôlés randomisés a révélé que « les effets des interventions d'éducation financière sur les connaissances financières sont comparables aux interventions conçues pour améliorer les scores en mathématiques et en lecture » [voir : Financial Education Matters : Testing the Effectiveness of Financial Education Across 76 Randomized Experiments - https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0304405X21004281].

En outre, des chercheurs ont également découvert récemment que « la combinaison de l'éducation financière et de l'éducation à la santé sexuelle et reproductive avec l'auto-efficacité (éducation sociale) est associée à des résultats sanitaires et économiques positifs pour les jeunes et les enfants vulnérables dans les pays à revenu faible et intermédiaire ». l'éducation pour les jeunes, les orphelins et les enfants vulnérables au VIH : une revue systématique des données probantes sur les résultats - https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1002/cl2.1071].

L'argument souvent entendu – « nous ne pouvons pas tout énumérer » n'est plus valable. Le projet de prise de position parle bien d'éducation sexuelle complète car elle est considérée comme l'un des succès majeurs de ces dernières années. Assurons-nous de commencer à parler d'éducation financière car ce sera un élément clé de tout système éducatif transformé réussi qui donne la priorité à l'apprentissage et aux compétences pour la vie, le travail et le développement durable !

Les recommandations du document de position vont-elles vraiment transformer les systèmes éducatifs que nous voulons, qui assureront --> l'apprentissage et les compétences pour la vie, le travail et le développement durable pour tous les apprenants ?

Roland Monasch
PDG – Aflatoun International
[email protected]

Marie
Marie

Pour qu'un véritable changement se produise, il est important que nous dotions les apprenants de programmes éducatifs sur la durabilité humaine et planétaire. Quels sont les outils que nous pouvons utiliser pour donner aux apprenants les connaissances, les compétences, les valeurs et les actions sur la durabilité afin d'améliorer leur prise de conscience des ODD ?

Roland Monasch
Roland Monasch

Salut Marie - Entièrement d'accord - Je suppose qu'il doit y avoir une "gestion responsable des ressources" (climat, eau, gestion des déchets, environnement, finances, recyclage, etc. et comment agir sur les opportunités d'emploi/entrepreneuriat qui l'accompagnent) ?

Dr Wesam Al Madhoun
Dr Wesam Al Madhoun

Salutations
J'espère que tu vas bien.

Je voudrais vous inviter aux Global Ambassadors of Sustainability (GAoS), qui est une initiative internationale de 13000 membres de 130 pays.
https://gsdevelopment.org

GAoS s'associe à l'UNESCO, à ONU-Habitat et à l'Université américaine de Dubaï pour stimuler les pratiques de durabilité, l'action climatique et les partenariats internationaux.

GAoS se concentre et contribue aux ODD 4,5,16, 17, XNUMX et XNUMX.

Veuillez demander votre certificat d'adhésion en utilisant le lien suivant : https://forms.gle/T7A3bqkSumrzyeQt6

Bienvenue à rejoindre :
LinkedIn:
https://www.linkedin.com/company/global-ambassadors-of-sustainability

Facebook:
https://www.facebook.com/groups/3746720922023120

Instagram
https://www.instagram.com/gaos202022/

Créons ensemble un plus grand impact mondial.
Cordialement
--
Dr. Wesam Al Madhoun
Fondateur-Ambassadeurs mondiaux du développement durable

Co-fondateur - Middle East SDG's Academy

https://www.linkedin.com/in/dr-wesam-al-madhoun-4085863/

Paul HERVÉ
Paul HERVÉ

Le secteur de l'éducation en Afrique est le plus touché par les conflits, crise économique et sécuritaire, changement climatique et d'autres crises interdépendantes, quoi qu'il en soit, l'éducation est un outil essentiel et incontournable. Parce que c'est le principal outil qui nous permet de sauvegarder notre histoire, nos cultures, notre devoir de bons citoyens et notre avenir etc. Les conditions applicables à notre éducation en considération sont les plus terrifiantes qui soient au XXIe Siècle. Promouvoir une bonne gouvernance et une tarification efficace dans l'éducation peut nous aider à éviter les conséquences durables causées par les conflits et les crises. En mettant l'accent sur la reprise immédiate des résolutions et de législation.

Selon l'organisme spécialisés de PACO d'EDUCAF PACO, l'absence de réponse des pouvoirs publics en particulier les gouvernements africains et des institutions intergouvernementales africaine est un défi pour atteindre l'immunité collective d'ici 2030 ou d'ici 2063.

Thématique 1 Forum de discussion sur les écoles inclusives, équitables, sûres et saines
L'équipe TES
L'équipe TES
• 11 mai 2022

l'initiative de créer une assurance éducation jusqu'à l'âge de 18 ans cadre avec le principe directeur de la Thématique 1. Le projet de création d'une assurance éducation s'aligne avec l'ODD 4 et l'AGENDA 2063 et promet un impact positif sur le plan international de base sur les écoles inclusives, équitables, sûres et saines d'ici 2030, 2050 et 2063.

Conformément à ce qui précède nous recommandons de mettre l'accent sur l'innovation d'une assurance éducation comme outil de garantir de l'éducation de qualité.

https://www.linkedin.com/posts/pan-africain-consortium_urgent-le-secteu…

Sushant Singh Rajput
Sushant Singh Rajput

La vidéo, l'audio et la télévision sont les modes de communication les moins chers et efficaces, L'ampleur de la fracture numérique peut être moindre.

Seema69_28
Seema69_28

Un large éventail de stratégies pour récupérer l'apprentissage perdu, combler la fracture numérique, rendre l'éducation inclusive et transformatrice doit être une priorité en tant qu'impératif politique national et bien commun mondial.

Seema69_28
Seema69_28

Nous devons être mieux préparés à la prochaine crise - et les ODD sont la réponse. Ils doivent être au centre de tous les plans de relance. Si la pandémie nous enseigne quelque chose, c'est que nous devons être mieux préparés à la prochaine crise. En termes de durabilité et de climat, les ODD fournissent un modèle d'action mondiale aussi clair que jamais. Ils peuvent et doivent être au cœur de tous les plans de relance. C'est particulièrement le cas dans le secteur de l'éducation !
L'AS suggéré par l'apprentissage communautaire divin (projets liés aux ODD) peut être utilisé comme une approche pédagogique évolutive et innovante qui combine des objectifs d'apprentissage avec un service communautaire afin de fournir une expérience d'apprentissage progressive tout en répondant aux besoins sociétaux et environnementaux.

Alice Penny
Alice Penny

Au cœur de tout ce que nous faisons en tant qu'éducateurs, il y a la production d'étudiants qui sont véritablement capables de penser de manière critique. Cela signifie aider les jeunes à développer les compétences, le courage et l'envie de défier, plutôt que de confirmer leurs propres hypothèses et préjugés, et de les appliquer aux événements et problèmes contemporains. Il s'agit d'une compétence permanente qui permet aux futurs dirigeants de prendre les bonnes décisions. Si nous y parvenons, nous pouvons changer le monde !

Seema69_28
Seema69_28

Les Villes amies des compétences s'efforcent de créer des environnements propices aux compétences plus équitables et efficaces pour les jeunes, au niveau local, aux côtés du monde des affaires, des établissements d'enseignement et des jeunes. Ils s'efforcent de créer des conditions et une collaboration entre les acteurs pour avoir un impact positif sur la capacité d'un jeune à acquérir des compétences pertinentes ou un emploi de qualité. Une ville amie des compétences cultive pleinement un écosystème collaboratif pour les jeunes de 15 à 25 ans englobant (1) l'éducation et la formation ; (2) les politiques publiques et les efforts du secteur public ; (3) employeurs; (4) les connexions et le jumelage entre les demandeurs d'emploi et les employeurs ; (5) le financement et l'investissement des acteurs publics, privés et autres.
Un réseau et une collaboration de toutes les parties prenantes sont nécessaires pour provoquer un tel changement à grande échelle à tous les niveaux. Qu'il s'agisse d'universités, d'universités, d'écoles, d'entreprises, de la société civile et des gouvernements aux niveaux local, régional et national

James Prideaux
James Prideaux

Salut Seema,
J'aimerais en savoir plus sur les villes amies des compétences et peut-être partager une partie du travail que fait également Skills Builder Partnership. Seriez-vous partant pour un café et une discussion en ligne ?
Merci !
James

Divin Foretia
Divin Foretia

À mon avis, si nous voulons vraiment transformer notre système éducatif actuel, il est très important que nous commencions à explorer et à adopter de nouvelles tendances et approches émergentes en matière de développement de programmes et de pédagogie, en particulier celles qui produisent des résultats significatifs. L'apprentissage par le service ou l'apprentissage communautaire, par exemple, est une approche pédagogique pragmatique, évolutive et innovante qui combine des objectifs d'apprentissage avec le service communautaire afin de fournir une expérience d'apprentissage progressive tout en répondant aux besoins sociétaux. L'apprentissage par le service se situe à l'intersection de l'expérience pratique, de l'engagement communautaire et des études universitaires. Les étudiants appliquent les connaissances structurées et les compétences acquises dans le cours académique tout en développant un projet qui traite d'un problème social spécifique tout en travaillant en équipe. Il existe de nombreux exemples de bonnes pratiques à travers le monde.

Neela Majumdar
Neela Majumdar

EARTHDAY.ORG croit fermement que la clé de l'avenir de la Terre réside dans les opportunités d'apprentissage environnemental pour les jeunes de tous âges et de tous horizons afin de les transformer en intendants informés de l'environnement. Compte tenu des sombres conclusions présentées par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat de 2021, qui ont incité le Secrétaire général des Nations Unies à annoncer un « Code rouge pour l'humanité », nous appelons chaque pays à mettre en place des systèmes universitaires qui conduisent les jeunes à la gestion climatique et à l'action pour l'environnement. Cela nécessite de rendre l'éducation climatique obligatoire de la maternelle à la classe XII et de fournir un environnement propice à la croissance des connaissances sur le climat dans nos générations futures. De telles initiatives renforceront également leurs compétences nécessaires pour bénéficier des offres d'emploi dans l'économie verte en pleine expansion : celles pour conserver notre richesse naturelle, réduire la pollution de l'air, de l'eau et du sol, gérer les déchets et favoriser le passage aux sources d'énergie renouvelables. Notre ebook Climate Literacy: Beyond the Written Word est disponible en ligne sur earthday.org en tant que ressource pour les enseignants et les étudiants : https://www.earthday.org/wp-content/uploads/2021/11/EDN_eBook-Climate-L…

Roland Monasch
Roland Monasch

En effet - Merci - L'éducation à l'action climatique est très importante, mais pas de manière isolée - Elle devra comporter différents éléments de « compétences en gestion responsable des ressources » (climat, eau, gestion des déchets, environnement, gestion responsable des finances, recyclage, etc. et comment agir sur les opportunités d'emploi/entrepreneuriat qui l'accompagnent) ?

Mohamed Raqim
Mohamed Raqim

Bonjour à tous ...
Je voudrais partager mon idée sur la transformation et le changement de l'éducation pour notre nouvelle génération. Nous devrions commencer à enseigner les compétences au niveau universitaire au lieu d'enseigner uniquement la théorie. moment de l'obtention du diplôme. Cela permettra aux entreprises d'intégrer immédiatement de nouveaux étudiants diplômés sur le lieu de travail et cette étape garantira la future carrière durable et réussie des étudiants et des pays. Nous devons emmener les étudiants dans une expérience pratique des compétences et leur parler de l'importance d'une personne qualifiée et de ses capacités de faire du travail.

James Prideaux
James Prideaux

Salut Muhammad,
Chez Skills Builder, nous menons un projet pilote avec certaines universités du Royaume-Uni, en examinant leur engagement avec notre cadre universel : https://www.skillsbuilder.org/universal-framework. Nous cherchons à développer davantage le projet pilote au cours de la prochaine année universitaire, mais je suis sûr qu'il y aura des informations vraiment utiles que nous pourrions partager. Je consulterais également notre outil de suivi des compétences essentielles 2022 - https://www.skillsbuilder.org/tracker-2022 - qui a interrogé des personnes au Royaume-Uni âgées de 18 à 65 ans pour examiner la relation entre les compétences essentielles et les résultats de la vie tels que l'emploi et le bien-être.
Merci
James

Karuna Singh
Karuna Singh

Il est alors d'autant plus impératif que les jeunes comprennent comment les actions anthropiques nuisent à l'environnement et à eux-mêmes. Je crains qu'au moment où nous aurons fini de débattre de la question de savoir « devrions-nous ou non exiger de rendre obligatoire l'éducation climatique », il ne sera peut-être pas trop tard. C'est maintenant. Votre soutien s'il vous plaît pour l'exiger des gouvernements. Prenez les Maldives par exemple. Un peu plus d'élévation du niveau de la mer et le pays pourrait sombrer. Pourtant, l'accent n'est pas suffisamment mis sur l'éducation climatique.

Seema69_28
Seema69_28

Augmentation des impacts climatiques sur l'éducation : Le changement climatique et la déstabilisation des écosystèmes introduiront de nouveaux défis pour garantir le droit à l'éducation, par exemple par le déplacement des enseignants et des élèves, les dommages aux bâtiments scolaires, l'insécurité alimentaire, les maladies et la pauvreté, en particulier pour les plus vulnérables. Les exemples ci-dessus soulignent davantage la nécessité d'introduire l'EDD/CCE le plus tôt possible.

Karuna Singh
Karuna Singh

Notre présidente Kathleen Rogers sera présente ainsi que d'autres collègues. Mme Rogers expliquera comment les jeunes prennent l'initiative de projeter le besoin d'une éducation climatique obligatoire qui élargit les possibilités de littératie climatique afin que les jeunes assument le rôle de la gérance du climat dès leur plus jeune âge. Ce besoin est mis en évidence par les jeunes leaders privilégiés pour être informés sur le climat. Beaucoup d'entre eux font partie de notre initiative mondiale MyFutureMyVoice. Nous appelons tous à soutenir la pétition d'EARThDAY.ORG pour que les gouvernements rendent obligatoire l'éducation climatique dans tous les pays.

Kathleen Roger
Kathleen Roger

Nous avons attiré plus de quatre cents millions de signatures pour une pétition appelant à une éducation climatique obligatoire et pleinement intégrée, au renforcement des compétences civiques et à la formation professionnelle afin que chacun puisse participer à la création d'une économie verte équitable. Nos partisans comprennent des organisations, y compris des syndicats d'enseignants, des syndicats, des groupes confessionnels, des maires, des entreprises, y compris Microsoft, et des ONG ainsi que des individus à travers la planète. Un document final qui n'inclut pas explicitement ces questions ne préparera pas nos étudiants aux impacts et opportunités présentés par la crise climatique.

Matthieu Aruch
Matthieu Aruch

Piste d'action thématique 2 : Apprentissage et compétences pour la vie, le travail et le développement durable
Mentionnée 22 fois dans le document de discussion, la piste d'action 2 rend explicite la nécessité de «donner aux apprenants les connaissances, les compétences, les valeurs et les attitudes nécessaires pour être résilients, adaptables et préparés à un avenir incertain et complexe tout en contribuant activement et de manière créative à l'humain et bien-être planétaire et sociétés durables » (p. 1). L'éducation à l'environnement et au changement climatique est spécifiquement notée comme l'une des trois questions clés de la piste d'action avec l'apprentissage de base et l'entrepreneuriat.

L'éducation au changement climatique (ECC) chevauche les compétences d'apprentissage fondamentales et les mentalités requises pour la littératie et la numératie. Nous soutenons que le CCE est un véhicule approprié pour répondre à la vision de la Commission sur l'avenir de l'éducation de mettre l'accent sur l'apprentissage écologique, social et émotionnel, interculturel, interdisciplinaire et intergénérationnel pour favoriser la citoyenneté mondiale, l'État de droit, la confiance mutuelle et la mondialisation. solidarité… [pour un] large éventail de compétences cognitives, socio-émotionnelles et comportementales nécessaires dans un monde en évolution rapide et encore largement inégalitaire (p.4). Nous encourageons les organisateurs du sommet à examiner les façons dont le changement climatique et la connaissance du climat recoupent les principaux domaines d'action de la voie d'action 2.

Le sommet doit désigner le changement climatique comme le principal problème sous-tendant la piste d'action du développement durable, soulignant l'opportunité d'une participation inclusive à l'économie verte du futur.

Roland Monasch
Roland Monasch

Le CCE est en effet une priorité Matthew - Afin d'éviter le risque d'en faire une approche trop problématique de l'éducation, il serait bon de l'aborder dans une perspective de compétences plus large - Gestion responsable des ressources

Jacqueline Léa Biloa AHANDA
Jacqueline Léa Biloa AHANDA

Merci de nous donner l'opportunité de partager nos idées sur la thématique. Cette thématique est très intéressante surtout pour nous enfants, adolescents et jeunes.
1. Les systèmes éducatifs ne sont pas les mêmes dans tous les pays surtout au niveau local. Au Cameroun par exemple il a subit d'autres coups avec la pandémie. Imaginer un enfant qui est forcé de quitter des kilomètres ou aller vers un autre village pour se faire former, avec le Covid l'école s'est arrêté un moment et les cours en ligne/radio/télé ont été programmés pour la poursuite des formations et cet enfant est situé dans un village qui n'a pas de réseau, pas de radio, ni télé. Alors il perd une année scolaire ainsi à cause de sa situation. Je pense qu'il faut adapter l'apprentissage en fonction des réalités locales. Certes l'éducation mondiale est instituée mais faut tenir compte des réalités locales.
2. La formation technique doit commencer à la base. C'est pas au collège ou lycée que l'on doit apprendre son métier de demain. C'est vers le bas âge que l'on doit inculqué l'esprit professionnel et/ou entrepreneurial pour que l'enfant en grandissant puisse s'adapter aux défis de la mondialisation et pouvoir réussir.
3. Créer au niveau régional et national des Comités de coordination et de suivi des plans d'actions élaborés au niveau international en faisant intervenir toutes les parties prenantes les apprenants, les enseignants, les parents, les leaders traditionnels et religieux, les OSC, les PTF, les secteurs privés, les acteurs gouvernementaux etc.

Merci

Delphine Poschman
Delphine Poschman

Merci de nous permettre de commenter et super de se connecter avec ce groupe pour partager des idées et des réflexions. Chez United World Colleges (UWC), nous sommes impatients de contribuer à la discussion. Nous sommes un mouvement éducatif mondial à but non lucratif dont la mission est de faire de l'éducation une force pour unir les peuples, les nations et les cultures pour la paix et un avenir durable. Nous offrons une expérience éducative transformationnelle à un corps étudiant diversifié, les inspirant à créer un avenir plus pacifique et durable. Pour commencer, nous voulons partager quelques principes directeurs qui sont essentiels pour nous lorsqu'il s'agit de transformer l'éducation pour une meilleure acquisition des compétences :
1. L'éducation devrait avoir lieu au sein d'une communauté diversifiée de personnes issues d'un large éventail de contextes culturels et de milieux socio-économiques variés.
2. L'éducation exige la promotion active de la compréhension interculturelle et le développement d'une véritable préoccupation pour les autres, fondée sur des expériences de vie partagées et une vie coopérative et collaborative. Cela inclut parler et s'engager avec les problèmes mondiaux dans la poursuite de la paix.
3. L'éducation internationale/mondiale devrait devenir pertinente là où elle est nécessaire mais ne peut pas être offerte.
4. L'interaction communautaire est essentielle et doit être au cœur de la vie scolaire, où tous les membres de l'école sont encouragés à coopérer au-delà des obstacles de toutes sortes.
5. L'éducation doit encourager les élèves à développer un esprit d'entreprise et une responsabilité d'agir.
6. Les élèves ont le potentiel de s'approprier, ou d'agir, leur apprentissage et doivent avoir des occasions de pratiquer l'initiative personnelle, l'autodiscipline et la responsabilité.
7. L'apprentissage expérientiel - le processus de création de sens à partir d'une expérience directe - est fondamental.

Tadashi Nagaï
Tadashi Nagaï

En réponse aux crises communes auxquelles l'humanité est confrontée, nous pourrions suggérer un engagement plus concret pour transformer l'éducation vers 2030 et au-delà sous la forme d'un "plan d'action". En ce sens, je pense qu'il ne faut jamais oublier la nécessité de toujours ramener à la mission d'éducation qui peut présenter le bonheur de tous les enfants. C'est quelque chose d'éthique sur lequel je voudrais mettre l'accent dans le document.
En outre, des partenariats entre plusieurs parties prenantes seraient nécessaires pour transformer l'éducation. À moins que diverses ONG, éducateurs, gouvernements et municipalités, etc., ne se réunissent pour créer des synergies, il ne serait pas facile de transformer l'éducation.

Seema69_28
Seema69_28

Pour les commentaires, sur le projet, nous pouvons clairement voir le poids accordé à l'éducation pour le développement durable (EDD) et à l'ECM. Pour atteindre l'objectif de 2030 lié aux objectifs mondiaux, il est très important que l'EDD soit acceptée comme une éducation et un programme universels basés sur 17 ODD dans les programmes K-12, TVET et Teacher education and Higher Education.

Tadashi Nagaï
Tadashi Nagaï

Pour le retour d'expérience sur le document de discussion rédigé, on le voit, il place l'Education au Développement Durable (EDD) au centre des contextes. En termes d'intégration d'une éducation de qualité et d'une éducation aux valeurs à l'échelle mondiale, je pense que l'éducation à la citoyenneté mondiale (GCED) pourrait être mentionnée dans le document. L'ECM et l'EDD sont tous deux adaptés en tant qu'agenda mondial de l'éducation dans l'ODD 4.7 et ce sont deux piliers de l'objectif à atteindre.

Tadashi Nagaï
Tadashi Nagaï

Merci de nous donner cette occasion de partager des idées sur la transformation de l'éducation. En termes d'apprentissage tout au long de la vie pour garantir que tous les individus aient la chance d'apprendre, nous espérons que l'éducation non formelle et l'éducation informelle seront essentielles pour jouer un rôle important dans l'EDD et l'éducation à la citoyenneté mondiale (ECM). Non seulement l'école, mais aussi la communauté et les ONG pourraient offrir des opportunités d'apprendre avec les jeunes et les enfants. Le partenariat entre les acteurs travaillant pour l'éducation sera plus important que jamais pour qu'aucun enfant et jeune ne soit laissé pour compte.


Si vous voulez, vous pouvez vous identifier or s'inscricre commenter.