English ci-dessous - espagnol ci-dessous 

Contexte

Le Sommet Transformer l'éducation (TES) en septembre 2022 offre une plate-forme et une opportunité uniques pour réinventer l'éducation pour le 21e siècle et mobiliser une plus grande ambition politique, des actions et une solidarité accrues pour atteindre l'ODD 4. Les pistes d'action thématiques TES, en particulier, mettent en lumière les domaines nécessitant une plus grande attention et des actions des parties prenantes et peut accélérer les progrès vers l'Agenda 2030 et/ou transformer l'éducation. 

Alors que l'axe de travail des consultations nationales soutient le développement d'une vision partagée de l'avenir de l'éducation, les bonnes pratiques recueillies par le biais de l'axe de travail Action Tracks, identifiera des exemples fondés sur des preuves d'interventions et de programmes politiques réussis, y compris ceux qui traitent des perturbations de l'éducation liées à la pandémie de COVID-19 ainsi que de la crise préexistante de l'apprentissage de l'égalité dans l'éducation, en vue de tirer les leçons apprises et les clés moteurs de transformation. Leur valeur réside dans la communication d'éléments de paysages éducatifs déjà transformés aux décideurs. Des solutions pratiques qui fonctionnent dans différents contextes seront mises en lumière, en particulier des approches de programmation et de financement avec des résultats transformateurs pour les groupes marginalisés, ainsi que des preuves sur la manière dont elles pourraient être étendues. On espère que ces efforts inspireront les réapplication des expériences à travers les pays.  

Transformer l'éducation

Le changement transformationnel peut désigner à la fois des changements systémiques résultant du déploiement de mesures et d'instruments politiques, et des changements à plus petite échelle résultant d'un soutien gouvernemental ou non étatique au sein des écoles, des communautés d'apprentissage, de la profession enseignante et à différents niveaux de gouvernance de l'éducation. . Cela pourrait inclure de nouvelles façons de penser et de travailler avec des partenaires pour éliminer les goulots d'étranglement dans la prestation de l'éducation, des exemples d'interventions ayant des résultats démontrés pour surmonter les obstacles à l'équité et à l'égalité des sexes dans l'éducation et des approches pédagogiques et de programmation innovantes et des mécanismes de financement de l'éducation. La gestion des connaissances créée grâce au Sommet sera importante pour transmettre les bonnes connaissances aux bonnes personnes (c'est-à-dire les décideurs, les partenaires, les responsables de l'éducation et le public) au bon moment pour prendre des décisions fondées sur des preuves afin d'améliorer les résultats de l'éducation. 

Définir les bonnes pratiques

A meilleures pratiques est généralement défini comme une technique ou une méthode qui, grâce à l'expérience et à la recherche, s'est avérée conduire de manière fiable au résultat souhaité. Dans le contexte de la politique, de la programmation et des services éducatifs, une définition pratique de la « meilleure pratique » est la connaissance de ce qui fonctionne dans des situations et des contextes spécifiques, sans utiliser des ressources excessives pour atteindre les résultats souhaités, et qui peut être utilisé pour développer et mettre en œuvre des solutions. adaptés à des défis éducatifs similaires dans d'autres situations et contextes.

Aux fins du Sommet sur la transformation de l'éducation, un accent particulier est mis sur les pratiques éducatives exemplaires qui ont généré (ou montrent le potentiel de générer) un changement transformateur ou catalytique dans les systèmes éducatifs et ont obtenu des résultats qui pourraient être étendus au profit d'un plus grand nombre de personnes, notamment les plus marginalisés. 
Cependant, la « meilleure pratique » ne consiste pas à documenter une norme de référence ou à se référer uniquement aux éléments qui ont contribué au succès ou au succès des interventions. Les résultats peuvent être partiels et ne concerner qu'une ou plusieurs composantes de la pratique considérée. En effet, documenter et appliquer les leçons apprises sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas (et pourquoi) fait partie intégrante d'une meilleure pratique, afin que les mêmes faiblesses de programmation puissent être évitées par d'autres programmes et projets.

Critères 

Pour garantir la solidité des efforts de génération de connaissances de TES, l'identification des meilleures pratiques en matière d'éducation est basée sur l'objectivité en utilisant l'ensemble de critères suivant : solidité éthique - droits de l'homme, équité et égalité des sexes ; engagement politique et leadership; partenariats et collaboration; Participation des jeunes et de la communauté; pertinence; Efficacité; efficacité; durabilité; réplicabilité/évolutivité (voir le tableau ci-dessous).

Tableau des critères de bonnes pratiques 

Critère Description
Solidité éthique - droits de l'homme, équité et égalité des sexes La pratique est fondée sur les valeurs des droits de l'homme et prête attention aux besoins et aux droits des groupes marginalisés et vulnérables et aux perspectives de genre, ainsi qu'à la promotion d'un accès équitable pour tous à des services de qualité.
Engagement politique et leadership La pratique proposée bénéficie du soutien des dirigeants nationaux et des autorités nationales ou locales compétentes.
Partenariats et collaborations La pratique proposée implique des partenariats et une collaboration entre plusieurs acteurs de l'éducation, y compris les contributions des organes représentatifs de la jeunesse lorsque cela est possible, et montre comment les partenariats peuvent soutenir de manière globale l'apprentissage et le développement humain.
Participation des jeunes et de la communauté La pratique proposée implique la participation des groupes bénéficiaires et des communautés affectées, y compris l'engagement des jeunes dans la mesure du possible.
Pertinence La pratique proposée aborde les défis de l'éducation prioritaire, y compris en ce qui concerne l'éducation dans les situations d'urgence, et démontre des solutions ou des approches pratiques menant à un changement catalytique ou transformateur.
Efficacité La pratique proposée produit des résultats avec un niveau raisonnable de ressources et de temps.
Efficacité La politique/pratique a atteint les résultats escomptés qui sont mesurables.
Environnement La pratique proposée est réalisable sur une longue période avec l'utilisation des ressources existantes, ou peu de ressources supplémentaires.
Réplicabilité / évolutivité La pratique proposée est reproductible ailleurs dans le pays ou la région.


Soumission 

Veuillez soumettre les meilleures pratiques directement via le lien suivant : https://forms.office.com/r/4e5iLFH5PA

Veuillez noter que vous pouvez choisir la langue du formulaire parmi l'anglais, le français et l'espagnol grâce à la fonction multilingue en haut à droite du bandeau. 


Note d’orientation pour la compilation des meilleures pratiques

Contexte

Le Sommet sur la transformation de l’éducation, qui se tiendra en septembre 2022, offre une plateforme et une occasion uniques de repenser l’éducation pour le 21e siècle, de mobiliser une plus grande ambition politique, et de favoriser les actions et la solidarité indispensables à la réalisation de l’ODD 4. Les pistes d’action thématiques du Sommet, en particulier, mettent en lumière les secteurs qui exigent une attention et des actions particulières des parties prenantes et peuvent accélérer les avancées du Programme à l’horizon 2030 et/ou transformer l’éducation. 

Alors que l’axe de travail associé aux consultations nationales soutient le développement d’une vision partagée des futurs de l’éducation, les bonnes pratiques rassemblées par le travail portant sur les pistes d’action identifieront des exemples factuels de réussite d’interventions et de programmes politiques, notamment ceux qui portent sur les perturbations de l’éducation engendrées par la pandémie de COVID-19 ainsi que sur les inégalités éducatives et la crise de l’apprentissage préexistantes, en vue d’en tirer les leçons et de cerner les principaux moteurs de la transformation. Leur valeur réside dans la communication aux décideurs d’éléments du paysage éducatif déjà transformés. Les solutions pratiques qui fonctionnent dans différents contextes seront mises en lumière, en particulier les approches de programmation et de financement associées à des résultats transformateurs pour les groupes marginalisés, ainsi que des éléments permettant de voir comment les appliquer à grande échelle. Il est à espérer que ces efforts favoriseront une nouvelle application de ces expériences dans différents pays.  

Transformer l’éducation

Le changement transformationnel peut faire référence à des changements systémiques découlant du déploiement de mesures et d’instruments politiques, et à des changements à plus petite échelle générés par un soutien gouvernemental ou non gouvernemental au sein des écoles, des communautés d’apprentissage, de la profession d’enseignant et à différents niveaux de la gouvernance de l’éducation. Il peut s’agir de nouvelles façons de penser et de travailler en partenariat pour s’attaquer aux goulets d’étranglement associés à la prestation d’éducation, d’exemples d’interventions dont les résultats sont avérés pour surmonter les obstacles à l’équité et à l’égalité des sexes dans l’éducation, et d’approches pédagogiques et de programmation innovantes, ainsi que de mécanismes novateurs de financement de l’éducation. La gestion des connaissances créée par le Sommet sera importante pour transmettre les connaissances adéquates aux bonnes personnes (à savoir aux décideurs politiques, aux partenaires, aux gestionnaires de l’éducation et au public) et au moment opportun pour pouvoir prendre des décisions d’amélioration des résultats en matière d’éducation qui soient fondées sur des données probantes. 

Définir les meilleures pratiques 

Une meilleure pratique est généralement définie comme une technique ou une méthode qui, grâce à l’expérience et à la recherche, a prouvé qu’elle conduisait de façon fiable à un résultat souhaité.  Dans le contexte de la politique, de la programmation et des services éducatifs, une définition pratique des « meilleures pratiques » est la connaissance de ce qui fonctionne dans des situations et des contextes spécifiques, sans utiliser de ressources excessives pour atteindre les résultats souhaités, et qui peut être utilisée pour développer et mettre en œuvre des solutions adaptées à des défis éducatifs similaires dans d’autres situations et contextes.

Dans le cadre du Sommet sur la transformation de l’éducation, une attention particulière est portée aux pratiques exemplaires en matière d’éducation qui ont généré (ou ont le potentiel de générer) un changement transformateur ou catalyseur dans les systèmes éducatifs et donné des résultats qui pourraient être étendus pour bénéficier à davantage de personnes, en particulier aux personnes les plus marginalisées. 

Toutefois, la « meilleure pratique » ne consiste pas à documenter une norme d’or ou à se référer uniquement aux éléments qui ont contribué à rendre les interventions efficaces ou réussies. Les résultats peuvent être partiels et ne concerner qu’une ou plusieurs des composantes de la pratique considérée. En effet, la documentation et l’application des leçons que l’on a pu tirer sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas (et pourquoi) font partie intégrante d’une meilleure pratique, pour faire en sorte que d’autres programmes et projets ne comportent pas les mêmes faiblesses de programmation.

Critères

Pour garantir la solidité des initiatives du Sommet sur la transformation de l’éducation visant à générer des connaissances, l’identification des meilleures pratiques en matière d’éducation est basée sur l’objectivité en utilisant l’ensemble des critères suivants : éthique - droits de l’homme, équité et égalité des sexes ; engagement et leadership politiques ; partenariats et collaboration ; implication des jeunes et de la communauté ; pertinence ; efficience ; efficacité ; durabilité ; reproductibilité/évolutivité (voir le tableau ci-dessous). 

Les critères des meilleures pratiques

critère Description
Éthique - droits de l’homme, équité et égalité des sexes La pratique est fondée sur les valeurs des droits de l’homme, et veille aux droits et aux besoins des groupes marginalisés et vulnérables et aux questions liées au genre, ainsi qu’à la promotion d’un accès équitable pour tous à des services de qualité.
Engagement et leadership politiques La pratique proposée bénéficie du soutien des dirigeants nationaux et des autorités nationales ou locales compétentes.
Partenariats et collaboration La pratique proposée implique des partenariats et une collaboration entre plusieurs acteurs de l’éducation, tient compte notamment des contributions des organismes représentant les jeunes lorsque cela est possible, et montre comment les partenariats peuvent soutenir de manière holistique l’apprentissage et le développement humain.
Implication des jeunes et de la communauté La pratique proposée implique la participation des groupes bénéficiaires et des communautés affectées, notamment la participation des jeunes lorsque cela est possible.
pertinence La pratique proposée aborde les défis prioritaires en matière d’éducation, y compris ce qui a trait à l’éducation dans les situations d’urgence, et montre des solutions ou des approches pratiques menant à un changement catalyseur ou transformateur.
Efficacité La pratique proposée produit des résultats avec un niveau raisonnable de ressources et de temps.
Efficacité La politique/pratique atteint les résultats escomptés, qui sont mesurables.
Durabilité La pratique proposée peut être mise en œuvre sur une longue période en utilisant les ressources existantes ou un nombre restreint de ressources supplémentaires.
Reproductibilité/ évolutivité La pratique proposée peut être reproduite ailleurs dans le pays ou la région.

 

Soumission

Veuillez soumettre les meilleures pratiques directement via le lien suivant : https://forms.office.com/r/4e5iLFH5PA

Veuillez noter que vous pouvez choisir la langue du formulaire parmi l'anglais, le français et l'espagnol grâce à la fonction multilingue en haut à droite de la page.


Note d'orientation pour la collecte des bonnes pratiques

fond

Le Sommet sur la transformation de l'éducation, qui se tiendra en septembre 2022, offre une plate-forme et une opportunité uniques pour réinventer l'éducation pour le 4e siècle et mobiliser une plus grande ambition politique, une action et une solidarité accrues pour atteindre l'ODD 2030. Les voies Les plans d'action thématiques du Sommet soulignent en particulier les domaines qui nécessitent davantage d'attention et d'action de la part des parties prenantes ; ils peuvent également accélérer les progrès vers l'Agenda XNUMX et transformer l'éducation. 
Alors que les travaux des consultations nationales contribuent à l'élaboration d'une vision commune de l'avenir de l'éducation, les pratiques positives glanées grâce aux travaux des voies d'action permettront d'identifier des exemples fondés sur des données probantes d'interventions et de programmes politiques réussis, y compris ceux qui traitent de la la perturbation de l'éducation liée à la pandémie de COVID-19, ainsi que la crise préexistante de l'équité en matière d'apprentissage dans l'éducation, afin de tirer des conclusions et d'identifier les principaux moteurs de la transformation. Sa valeur réside dans la communication aux décideurs des aspects des paysages éducatifs qui ont déjà été transformés. Des solutions pratiques qui fonctionnent dans différents contextes, y compris des approches de programmation et de financement avec des résultats transformateurs pour les groupes marginalisés, seront présentées, ainsi que des preuves sur la façon dont elles pourraient être étendues. Ces efforts devraient inspirer de nouvelles expériences dans tous les pays.  

transformer l'éducation

Le changement transformateur peut consister à la fois en des changements systémiques qui se produisent à la suite de l'application de mesures et d'instruments politiques, et des changements à plus petite échelle obtenus à la suite d'un soutien gouvernemental ou non étatique au sein des écoles, des communautés d'apprentissage, de la profession enseignante et aux différents niveaux. niveaux de gouvernance de l'éducation. Cela pourrait inclure de nouvelles façons de penser et de travailler avec des partenaires pour éliminer les goulots d'étranglement dans la prestation de l'éducation, des exemples d'interventions ayant des résultats prouvés pour surmonter les obstacles à l'équité et à l'égalité des sexes dans l'éducation et des approches pédagogiques et de programmation innovantes et des mécanismes de financement de l'éducation. La gestion des connaissances convenue lors du Sommet sera importante pour transmettre les bonnes connaissances aux bonnes personnes (c. 

Définir les bonnes pratiques

Une meilleure pratique est généralement définie comme une technique ou une méthode qui, grâce à l'expérience et à la recherche, s'est avérée conduire de manière fiable au résultat souhaité. Dans le contexte de la politique, de la programmation et des services éducatifs, une définition concrète de la « meilleure pratique » est la connaissance de ce qui fonctionne dans des situations et des contextes spécifiques, sans utiliser des ressources excessives pour atteindre les résultats souhaités, et qui peut être utilisée pour développer et appliquer des solutions. adaptés à des défis éducatifs similaires dans d'autres situations et contextes.

Aux fins du Sommet sur la transformation de l'éducation, un accent particulier est mis sur les pratiques éducatives exemplaires qui ont généré (ou montrent le potentiel de générer) un changement transformateur ou catalyseur dans tous les systèmes éducatifs et qui ont obtenu des résultats qui pourraient être mis à l'échelle. plus de gens, surtout les plus marginalisés. 

Cependant, la « meilleure pratique » ne consiste pas à documenter une norme de référence ou à se référer uniquement aux éléments qui ont contribué à faire fonctionner ou à réussir les interventions. Les résultats peuvent être partiels et ne porter que sur une ou plusieurs composantes de la pratique considérée. En effet, documenter et appliquer les conclusions tirées sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas (et pourquoi) fait partie intégrante des bonnes pratiques, afin que d'autres programmes et projets puissent éviter les mêmes lacunes de programmation.

Critères

Pour assurer la solidité des initiatives de génération de connaissances du Sommet, l'identification des meilleures pratiques éducatives est basée sur l'objectivité en utilisant l'ensemble de critères suivant : solidité éthique - droits de l'homme, équité et égalité des sexes ; engagement politique et leadership; partenariats et collaboration; participation des jeunes et de la communauté; pertinence; Efficacité; efficacité; durabilité; possibilité de reproduction et d'agrandissement (voir tableau ci-dessous). 

Critères de meilleures pratiques

Critère Description :
Solidité éthique : droits de l'homme, équité et égalité des sexes La pratique est fondée sur les valeurs des droits de l'homme et prête attention aux besoins et aux droits des groupes marginalisés et vulnérables et aux perspectives de genre, ainsi qu'à la promotion d'un accès équitable pour tous à des services de qualité.
Engagement politique et leadership La pratique proposée bénéficie du soutien des dirigeants nationaux et des autorités nationales ou locales compétentes.
Partenariats et collaboration La pratique proposée implique des partenariats et une collaboration entre divers acteurs de l'éducation, y compris la contribution d'organismes représentatifs de la jeunesse lorsque cela est possible, et montre comment les partenariats peuvent globalement soutenir l'apprentissage et le développement humain.
Participation des jeunes et de la communauté La pratique proposée implique la participation des groupes bénéficiaires et des communautés affectées, y compris la participation des jeunes lorsque cela est possible.
Pertinence La pratique proposée aborde les défis éducatifs prioritaires, y compris en ce qui concerne l'éducation dans les situations d'urgence, et démontre des solutions ou des approches pratiques qui conduisent à un changement catalytique ou transformateur.
Efficacité La pratique proposée permet d'obtenir des résultats avec un niveau raisonnable de ressources et de temps.
Efficacité La politique ou la pratique a atteint les résultats escomptés, qui sont mesurables.
Durabilité La pratique proposée peut être appliquée sur une longue période avec l'utilisation des ressources existantes, ou avec peu de ressources supplémentaires.
Possibilité de reproduction et d'agrandissement La pratique proposée est reproductible dans d'autres parties du pays ou de la région.

 

Expédition

Soumettez les bonnes pratiques directement via le lien suivant : https://forms.office.com/r/4e5iLFH5PA

Veuillez noter que vous pouvez choisir la langue du formulaire entre l'anglais, le français et l'espagnol grâce à la fonction multilingue en haut à droite du bandeau.